Ins­pi­rant voyage in­té­rieur

À l’aube de ses 50 ans — elle les au­ra le 18 juillet — , l’ani­ma­trice Syl­vie Lau­zon a dé­ci­dé de se payer un voyage au fond d’el­le­même plu­tôt que de se « rendre en Ou­gan­da voir des go­rilles ».

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Serge Drouin [email protected]­NAL­DE­QUE­BEC.COM

En ce mo­ment, Syl­vie Lau­zon fait par­tie du groupe de huit femmes qui par­ti­cipent à la nou­velle sé­rie pro­duite par Chan­tal La­croix, Mlle court, à la chaîne Mlle. L’émis­sion suit les par­ti­ci­pantes qui ont un rêve com­mun : le dé­pas­se­ment de soi. L’ob­jec­tif ul­time de la sé­rie est de faire en­semble une course à re­lais de 650 ki­lo­mètres au Qué­bec après seule­ment trois mois d’en­traî­ne­ment.

L’aven­ture n’est certes pas de tout re­pos. « Nos en­traî­ne­ments sont très exi­geants. La se­maine der­nière, en exemple, nous avons mon­té et des­cen­du 3 000 marches, nous avons fait une ses­sion de 150 push-up. Il y a six se­maines, je ne cou­rais même pas. Ce­la dit, c’est la plus belle chose qui pou­vait m’ar­ri­ver dans ma vie. »

Mlle court se­ra à l’an­tenne jus­qu’au 31 août. En plus de suivre les can­di­dates, la sé­rie donne une foule d’in­for­ma­tions sur les bonnes pra­tiques de re­mises en forme phy­sique, sur l’ali­men­ta­tion et la mo­ti­va­tion.

Le fait de vivre l’ex­pé­rience en groupe est un atout, se­lon Syl­vie Lau­zon. « On s’en­cou­rage toutes les unes et les autres; c’est mo­ti­vant, si­gnale-t-elle. Une telle ex­pé­rience, ça brasse beau­coup de choses en de­dans. J’ai vé­cu beau­coup de choses dans les der­nières an­nées (no­tam­ment le sui­cide de son der­nier amou­reux). Je me suis ren­du compte que j’étais en train de m’éteindre pro­fes­sion­nel­le­ment, moi qui suis pour­tant une fille de dé­fi », dit-elle.

L’AVE­NIR

Il y a quelques jours, Syl­vie Lau­zon quit­tait son tra­vail d’ani­ma­tion à Rock Dé­tente. « Je suis ac­tuel­le­ment à la re­cherche de nou­veaux dé­fis. À 50 ans, il y a deux ma­nières de voir les choses : ou tu te dis que c’est le dé­but de la fin ou tu penses en re­nou­veau. J’ai dé­ci­dé de prendre ça de ce cô­té. Il me reste une bonne quin­zaines d’an­nées pro­fes­sion­nelles », si­gnale l’ani­ma­trice.

Syl­vie Lau­zon a di­vers pro­jets à son agen­da. Éga­le­ment peintre, elle doit pro­po­ser ses ré­centes toiles pro­chai­ne­ment. Il y a aus­si des pro­jets d’écri­ture dans l’air. « Je sens que ma vie va prendre un nou­veau tour­nant. Même si ma der­nière histoire d’amour s’est ter­mi­née par la perte de mon ami, elle m’a fait voir que l’amour, tel que je l’ima­gi­nais, exis­tait », conclut l’ani­ma­trice.

Thé­rèse Lu­pien et Syl­vie Lau­zon en plein exer­cice de work-out. PHO­TO COURTOISIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.