LE SENS DU SUC­CÈS

DANS UNE BOUYELLE CO­MÉ­DIE DEUX ANS APRES DE PÈRE EN FLIC

Le Journal de Quebec - Weekend - - LA UNE - Maxime De­mers

Deux ans après l’im­men­sé­ment po­pu­laire De père en flic, Mi­chel Cô­té re­fait équipe avec Louis-Jo­sé Houde dans Le

sens de l’hu­mour, une nou­velle co­mé­die réa­li­sée par Émile Gau­dreault. Un nou­veau mé­ga suc­cès es­ti­val à l’ho­ri­zon?

À prio­ri, tous les in­gré­dients sont réunis pour ré­pé­ter le suc­cès phé­no­mé­nal de De père en flic. Même réa­li­sa­teur (Émile Gau­dreault), même duo d’ac­teur (Mi­chel Cô­té et Louis-Jo­sé Houde), flan­qué cette fois d’un troi­sième par­te­naire de jeu (Be­noît Brière)... Sauf que ce nou­veau film, scé­na­ri­sé par Gau­dreault et Be­noît Pel­le­tier, pro­pose un uni­vers et une in­trigue tout à fait dif­fé­rents.

« Ça au­rait été fa­cile de faire un De père en flic 2. Mais ce que j’ap­pré­cie, c’est que Émile (Gau­dreault) a pris le risque d’al­ler ailleurs, d’es­sayer autre chose, in­dique Mi­chel Cô­té en en­tre­vue.

Mi­chel Cô­té ad­met avoir ac­cep­té avant même de lire le scé­na­rio, par dé­sir de re­tra­vailler avec Émile Gau­dreault et Louis-Jo­sé Houde.

Puis, il a quelque peu hé­si­té en voyant le rôle qu’on lui of­frait, ce­lui de Ro­ger, un cui­si­nier ti­mide, psy­cho­pathe à ses heures, qui kid­nappe deux hu­mo­ristes ra­tés qui se sont fou­tus de sa gueule pen­dant un de leurs spec­tacles.

« À la pre­mière lec­ture du scé­na­rio, j’ai eu peur que ce per­son­nage pa­raisse trop épeu­rant ou trop dan­ge­reux, ad­met l’ac­teur.

« J’ai dit à Émile que je crai­gnais qu’il aille trop loin. Je trou­vais que c’était un cou­teau à double tranchant. Fi­na­le­ment, c’était une ques­tion de do­sage. Il a fal­lu se par­ler beau­coup, Émile et moi, pour es­sayer de le rendre at­ta­chant.

« Il ne fal­lait pas al­ler trop loin dans une di- rec­tion ou l’autre. Il fal­lait quand même que je le joue de fa­çon in­tense pour que les per­son­nages de Louis-Jo­sé (Houde) et Be­noît (Brière) aient peur. Parce que plus ils ont peur de moi, plus ils sont drôles. Mais il fal­lait aus­si que le per­son­nage soit hu­main. Il a donc fal­lu trou­ver le bon équi­libre. »

RES­SEM­BLANCES

Cô­té crai­gnait aus­si les com­pa­rai­sons avec son cé­lèbre per­son­nage de Serge, dit le Ver de terre, l’un des quatre mal­heu­reux an­ti­hé­ros de la po­pu­laire co­mé­die Crui­sing Bar.

« La base du per­son­nage de Ro­ger est la même que le Ver de terre, ana­lyse-t-il. Je ne suis pas un ma­gi­cien. Des gars ti­mides et écra­sés, je n’en ai pas 40 dans mon ti­roir à per­son­nages. J’ai juste le Ver de terre.

« Mais heu­reu­se­ment, le per­son­nage de Ro­ger ex­plose vite et s’en va ailleurs. Mais ce n’était pas fa­cile à jouer. J’ai pu m’ins­pi­rer des Shi­ning et Na­tu­ral Born Killer que j’avais vus, tout en ayant bien conscience qu’on est dans la co­mé­die. Mon per­son­nage, mal­gré tout ce­la, réus­sit à faire rire. Je suis content de notre tra­vail. »

PRES­SION

For­cé­ment, avec le suc­cès rem­por­té il y a deux ans par De père en flic, le sou­ve­nir de ce grand suc­cès es­ti­val de 2009 (plus de 10,4 M$ de re­cettes) est en­core bien frais dans la mé­moire des gens, met­tant du coup de la pres­sion sur cette nou­velle co­mé­die.

« Je sais que les at­tentes sont très grandes mais pour moi, sor­tir un film est un risque à chaque fois, in­dique Cô­té.

« Je se­rais in­ca­pable de pré­dire le box-of­fice du Sens de l’hu­mour. Mais per­son­nel­le­ment, je trouve que c’est l’oeuvre ci­né­ma­to­gra­phique la plus ache­vée d’Émile. C’est un rire plus sub­til, plus in­tel­li­gent. Il est for­mi­dable, il évo­lue à chaque fois.

« Et c’est ex­trê­me­ment fa­cile de tra­vailler avec Émile. Il ne se fâche ja­mais, il est très pa­tient, il adore les ac­teurs. C’est très agréable. Je di­rais oui spon­ta­né­ment s’il me de­man­dait de jouer dans son pro­chain film. »

Et si c’était pour un De père en flic 2? Mi­chel Cô­té gri­mace. Bien sûr, le pro­jet est dans l’air, mais ni Cô­té ni le réa­li­sa­teur Émile Gau­dreault ne semblent em­bal­lés par l’idée pour l’ins­tant.

« Hon­nê­te­ment, je ne sais pas trop, ré­pond l’ac­teur. De père en flic, on l’a dé­jà fait et il n’y au­rait plus de sur­prise si on en re­fai­sait un autre. Il fau­drait que le scé­na­rio soit vrai­ment for­mi­dable pour que ça vaille la peine de le faire. »

Même son de cloche du cô­té de Gau­dreault: « Pour l’ins­tant, ça ne m’in­té­resse pas. Il fau­drait qu’on trouve une idée de scé­na­rio qui nous donne vrai­ment le goût de le faire. Mais je ne le fe­rai pas juste pour le re­faire. »

Le sens de l’hu­mour

prend l’af­fiche le 6 juillet.

PHO­TO COURTOISIE

LE SENS DE L’HU­MOUR Mi­chel Cô­té est de re­tour dans une nou­velle co­mé­die es­ti­vale dans la­quelle il par­tage l’af­fiche avec son com­plice de De père en flic, Louis-Jo­sé Houde, et Be­noît Brière. Un autre suc­cès au box of­fice?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.