FOR­MA­TION EN OR

(SD) Les jeunes qui dé­si­rent être de l’aven­ture de Star Aca­dé­mie ne le font pas pour de­ve­nir ve­dette, mais plu­tôt pour la for­ma­tion que leur pro­pose la po­pu­laire émis­sion.

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION -

« C’est cer­tain que les jeunes veulent être de

Star Aca­dé­mie pour élar­gir leur pu­blic et se faire connaître da­van­tage. Par contre, lors­qu’on leur de­mande pour­quoi ils veulent être de l’aven­ture, ils ré­pondent : pour la for­ma­tion », ex­plique La­porte.

« Pour les jeunes, le fait de cô­toyer le corps pro­fes­so­ral de l’aca­dé­mie est très im­por­tant. Ils savent qu’en fai­sant Star Aca­dé­mie, ils re­ce­vront de pré­cieux conseils, ils se­ront en­ca­drés. Avoir la chance de ren­con­trer des gens comme Re­né An­gé­lil, Pa­trick Huard, Gregory Charles... Tout ça, c’est pré­cieux. Ça prouve que Star Aca­dé­mie est de­ve­nue une école. Elle porte bien son nom : une aca­dé­mie. » Cette an­née, la tour­née des au­di­tions de Star Aca­dé­mie a bat­tu des re­cords de par­ti­ci­pa­tion dans plu­sieurs villes vi­si­tées : Sher­brooke, Trois-Ri­vières, Qué­bec...

Sté­phane La­porte est on ne peut plus fier de consta­ter que les au­teurs-com­po­si­teurs et in­ter­prètes sont aus­si de plus en plus nom­breux à se pré­sen­ter aux au­di­tions. « Au dé­part, Star

Aca­dé­mie a plu tout de suite aux in­ter­prètes. Les au­teurs-com­po­si­teurs ont mis du temps à se pré­sen­ter. Cette an­née, par contre, le nombre a été im­por­tant », ter­mine La­porte.

DU CA­MION OF­FI­CIELLE CONDUCTR ICE MAUDE, LA ACA­DÉ­MIE . DE STAR AU­DI­TIONS DES L’AU­TO­CAR DE STAR ACA­DÉ­MIE SUR LA ROUTE DES AU­DI­TIONS.

L’ÉQUIPE PRO­FITE DE QUELQUES POUR AD­MI­RER LE PAY­SAGE MI­NUTES DE DE LA RÉ­PIT GASPÉSIE.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.