d’éme­raude en BD

La pro­li­fique ro­man­cière qué­bé­coise Anne Ro­billard est aux anges: Les en­fants ma­giques, pre­mier tome de la bande des­si­née ins­pi­rée des Che­va­liers d’éme­raude, sor­ti­ra en août au Qué­bec et en France.

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES - Ma­rie-france Bor­nais

NOU­VEAU DÉ­FI

Le pro­jet conjoint, édi­té par Mi­chel La­fon et Cas­ter­man, pré­sen­te­ra une histoire in­édite, créée par Anne Ro­billard, illus­trée par le ta­len­tueux illus­tra­teur fran­çais Ti­burce Oger, qui tra­vaille en col­la­bo­ra­tion avec Vincent Pe­rez pour La fo­rêt, entre autres.

« C’est ma­gni­fique, vrai­ment à tom­ber par terre! » as­sure l’édi­trice Elsa La­fon. « C’est un illus­tra­teur pas­sion­né de Moyen Âge et de ma­gie. On ne pou­vait pas trou­ver mieux pour Anne Ro­billard. »

La prin­ci­pale in­té­res­sée est d’ac­cord. « C’est as­sez ex­tra­or­di­naire! On au­rait par­lé de ça il y a quatre ans et je n’au­rais ja­mais pen­sé que ça se­rait pos­sible. Je ne suis pas la ‘’per­sonne BD’’, c’est quelque chose qui ne m’in­té­res­sait pas. Main­te­nant, je re­garde les BD. Je n’avais pas réa­li­sé à quel point le phé­no­mène était gros avant que ça m’ar­rive à moi », com­mente Anne Ro­billard.

La créa­trice des Che­va­liers d’Éme­raude avait bien, en­fant, feuille­té les bandes des­si­nées en noir et blanc des hé­ros de Mar­vel et connais­sait Tin­tin et Astérix, mais c’est tout. Pour elle, le des­sin, c’est de la ma­gie. « Je ne sais pas des­si­ner! Ça se li­mite aux bon­hommes al­lu­mettes! »

Anne Ro­billard a tra­vaillé in­ten­sé­ment avec Ti­burce Oger, qu’elle a ren­con­tré au Sa­lon du livre de Pa­ris. « En lui ser­rant la main, le cou­rant est pas­sé. On s’est par­lé, par­lé, par­lé. On s’est en­ten­du sur ce qu’on vou­lait faire. »

Pour elle, l’écri­ture d’une BD a re­pré­sen­té un nou­veau dé­fi. « J’ai beau­coup ap­pris avec Ti­burce Oger. C’est tel­le­ment dif­fé­rent de ce que je fais! Moi qui ne suis pas ca­pable d’écrire une histoire en moins de 12 tomes, il a fal­lu que j’ap­prenne à ré­su­mer. »

Quand elle écrit un livre, Anne Ro­billard voit un film se dé­rou­ler de­vant elle et dé­crit ce qu’elle voit. « Pour faire de la BD, il faut que je fige l’image. Lui veut sa­voir ce que je vois en avant, en ar­rière, s’il fait clair, s’il fait sombre, quels sont les ob­jets que je re­marque. Il faut que j’ar­rête toutes mes pen­sées et que je voie tout ça! C’est in­té­res­sant, exi­geant et je me dis que ça me prend quelques heures pour faire ça, mais lui, le pauvre, ça lui prend un an pour l’illus­trer! Il en ra­joute beau­coup et me fait rire. » Ce sont de toutes nou­velles aven­tures qui se­ront pré­sen­tées en BD et non une adap­ta­tion du ro­man. « J’ai es­sayé de faire des his­toires qui ne sont pas dans le livre. Entre les tomes, par­fois, il y a six ans, trois ans, quatre ans. Je peux ren­trer dans ces es­paces-là pour ra­con­ter des choses. Je ne fais pas de ré­chauf­fé: ce se­ra com­plè­te­ment nou­veau. Et je ré­ponds aux ques­tions que les gens me posent de­puis 2002. »

La pre­mière tri­lo­gie parle des sept pre­miers Che­va­liers: Les en­fants ma­giques, L’épreuve du ma­gi­cien et L’im­pos­teur. « La deuxième tri­lo­gie, je vais la faire sur Onyx, la co­que­luche de la France et du Qué­bec. »

Anne Ro­billard a le vent dans les voiles. Le neu­vième tome de la sé­rie A.N.G.E. est ar­ri­vé en li­brai­rie en mai, et les lec­teurs lui de­mandent dé­jà la suite, qui vien­dra l’hi­ver pro­chain. Une BD sur A.N.G.E est aus­si dans ses car­tons, chez Cas­ter­man. « Je pour­rai faire des choses que je ne peux pas faire avec un livre, comme ra­con­ter pour­quoi les Rep­ti­liens sont ar­ri­vés sur la Terre. Le pro­chain des­si­na­teur va avoir bien du plai­sir avec moi! »

SUC­CÈS EN FRANCE

En France, les édi­tions Mi­chel La­fon, qui pu­blient dé­jà Les Che­va­liers d’Éme­raude et A.N.G.E., sortent tout juste Les ailes d’Alexanne en France. « C’est un beau texte qui fait du bien », com­mente l’édi­trice Elsa La­fon. « Anne est une au­teure ex­trê­me­ment pro­li­fique. On pu­blie cinq à six titres d’elle par an. » Et ils sont tou­jours au top des pal­ma­rès. √ Le pre­mier tome des Che­va­liers d’Éme­raude en bandes des­si­nées, Les en­fants ma­giques, sor­ti­ra fin août au Qué­bec et en France. Anne Ro­billard pré­voit cé­lé­brer l’évé­ne­ment avec ses fans le 21 août.

ANNE RO­BILLARD

PHO­TOS COURTOISIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.