VER­TIGE TECH­NO­LO­GIQUE

Dans un océan d’images

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hon­te­bey­rie Agence QMI

Un do­cu­men­taire de He­len Doyle.

Le titre de cette critique n’est pas de moi. L’ex­pres­sion est uti­li­sée par Al­fre­do Jaar, un ar­tiste, ar­chi­tecte, et réa­li­sa­teur chi­lien qui vit au­jourd’hui à New York.

Abon­dam­ment in­ter­viewé par la ci­néaste He­len Doyle — fon­da­trice de Vi­déo Femmes et réa­li­sa­trice de nom­breux do­cu­men­taires sur les femmes tels Sou­pirs d’âme ou Bir

lyant, une his­toire tchét­chène —, Al­fre­do Jaar parle d’un «aveu­gle­ment» par l’image. Car les chiffres sont frap­pants et ef­frayants à la fois.

On voit en­vi­ron 4000 images par jour, et ce ne sont pas que des pu­bli­ci­tés pour nous vendre quelque chose. Images de nous, de nos amis, de notre fa­mille, du monde qui nous en­toure, des coins les plus re­cu­lés de la pla­nète. Sa­chant qu’il s’est ven­du 1,8 mil­liard de té­lé­phones cel­lu­laires l’an der­nier, des ana­lystes es­timent qu’il s’est ain­si pris pas moins d’un tril­lion de pho­tos (c'es­tà-dire 1000 mil­liards de cli­chés).

QUES­TION­NE­MENT

Ce fa­meux «ver­tige tech­no­lo­gique» en­gendre donc de mul­tiples ques­tions sur ce que l’on voit, sur la ma­nière d’in­ter­pré­ter les images dans ce bom­bar­de­ment.

Le su­jet s’élar­git en­suite pour toucher les pro­fes­sion­nels de l’image, et je ne parle pas ici des man­ne­quins ni des ve­dettes! Pho­to­graphes de guerre, pho­to­re­por­ters, etc., ils s’in­ter­rogent sur leur pro­fes­sion ain­si que sur les li­mi­ta­tions de leur mé­dium.

Stan­ley Greene — ses pho­to­gra­phies sur la Tchét­ché­nie sont in­ou­bliables — ra­conte com­ment l’ex­plo­sion d’une voiture dont il a été té­moin a pris un tout autre sens pour lui quand il a en­suite vu les cli­chés qui avaient été faits par les pas­sants. Son constat? «C’est peut-être gé­nial, le jour­na­lisme ci­toyen, mais il n’y a pas de pro­ces­sus de vé­ri­fi­ca­tion.»

ENTRE VOYEUR ET TÉ­MOIN

Et quelle est la res­pon­sa­bi­li­té du pho­to­graphe, qui court au mi­lieu des corps en­che­vê­trés pour prendre le cli­ché ul­time? D’une guerre à l’autre… direction les plages de Nor­man­die avec les ves­tiges du dé­bar­que­ment, le Ti­mor orien­tal, l’Irak, l’Af­gha­nis­tan. C’est d’ailleurs dans ce der­nier pays que la seule femme po­li­cière — qu’on voit por­tant Bur­qa, ver­nis à ongles et pis­to­let — a été tuée en 2008.

Ai­der les pauvres? Les dé­lais­sés pour compte? Ai-je agi de ma­nière non éthique en tant que jour­na­liste? Le fais-je pour la gloire? Pour moi? Pour eux?

Dif­fi­cile de faire la part des choses entre voyeur et té­moin, et c’est cette fron­tière mo­rale que vi­site He­len Doyle, sans ja­mais ap­por­ter de ré­ponse.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.