KA­RI­NA MAR­CEAU S’IN­TÉ­RESSE AUX EF­FETS COL­LA­TÉ­RAUX DE LA PO­LI­TIQUE

Le Journal de Quebec - Weekend - - QUÉBEC S’EXPOSE - San­dra Gon­din Le Journal de Qué­bec

Après les at­ten­tats contre Pauline Marois le soir des élec­tions du 4 sep­tembre 2012, la jour­na­liste Ka­ri­na Mar­ceau s’est de­man­dé com­ment les en­fants de celle-ci avaient vé­cu le drame. Une ques­tion qui l’a fi­na­le­ment me­née à la réa­li­sa­tion du do­cu­men­taire La po­li­tique n’est pas un jeu d’en­fants.

Ce do­cu­men­taire se­ra dif­fu­sé lun­di, à 21 h, à Té­léQué­bec. In­sultes, in­ti­mi­da­tion, me­naces de mort, re­jet par les amis et les pa­rents des amis... les en­fants de po­li­ti­ciens paient cher les contre­coups de la vie pu­blique de pa­pa ou de ma­man. Ka­ri­na Mar­ceau a vou­lu sa­voir à quel point ils en étaient af­fec­tés, et ce qu’on y ap­prend est sai­sis­sant: ça va beau­coup plus loin qu’on ne le pense.

Les en­fants de Gilles Du­ceppe, Lise Payette, Claude Ryan, Ber­nard Drain­ville, Joe Clark, Jean-Pierre Jo­li­vet, Ro­bert Du­til et Ro­meo Sa­ga­nash livrent de vi­brants té­moi­gnages sur les consé­quences de la vie po­li­tique de leurs pa­rents.

Le do­cu­men­taire fait état de plu­sieurs évé­ne­ments, dont la sa­ga de la fille de Marc Bel­le­mare, an­cienne dan­seuse nue, et la pu­bli­ca­tion par Jean-Re­né Dufort des sta­tuts Fa­ce­book de la fille de Pauline Marois, truf­fés de fautes et de ju­rons. La fille de Ro­méo Sa­ga­nash, Maï­tée, qui a vé­cu la crise d’Oka, af­firme avoir vu son père pen­dant seu­le­ment une heure au cours des sept der­niers mois.

Les aî­nés de Ber­nard Drain­ville, Rosalie et Lam­bert, ont eu une pé­riode dif­fi­cile lorsque leur père a sor­ti la charte, le jour des 15 ans de sa fille. «Ç’a été l’hor­reur», sou­ligne sa conjointe, Mar­tine Fo­rand. Cer­tains de leurs pro­fes­seurs ont même pris po­si­tion contre M. Drain­ville de­vant toute la classe. Mme Mo­rand et les trois en­fants du couple vivent re­la­ti­ve­ment en re­trait de la vie po­li­tique. Ils n’ha­bitent pas dans la cir­cons­crip­tion élec­to­rale de Ber­nard Drain­ville et ne le suivent pas sur les es­trades. Ce­lui-ci est d’ailleurs le seul po­li­ti­cien ac­tif à avoir ac­cep­té de par­ler de­vant la ca­mé­ra.

BEAU­COUP DE RE­FUS

Pour son do­cu­men­taire, Ka­ri­na Mar­ceau a lan­cé un ap­pel à tous les dé­pu­tés de l’As­sem­blée na­tio­nale et du Par­le­ment à Ottawa. Ils ont tous re­fu­sé, sauf M. Drain­ville.

«Ils ne veulent pas al­ler là, mais, pour­tant, c’est im­por­tant d’en par­ler parce que c’est de­ve­nu un ar­gu­ment nu­mé­ro un pour ne pas se lan­cer en po­li­tique, pour ne pas que leur fa­mille soit exposée à ça», a-t-elle com­men­té.

Ka­ri­na Mar­ceau sou­haite ali­men­ter le dé­bat sur les li­mites de l’in­tru­sion dans la vie pri­vée des en­fants des po­li­ti­ciens. «Si les pa­rents font cam­pagne avec leurs en­fants, est-ce que ça jus­ti­fie d’al­ler dans leur vie pri­vée? C’est ce dé­bat que je veux sou­le­ver.»

La po­li­tique n’est pas un jeu d’en­fants se­ra dif­fu­sé ce lun­di, à 21h, à Té­lé-Qué­bec.

Rosalie et Lam­bert Drain­ville, en­fants du po­li­ti­cien Ber­nard Drain­ville, ont ac­cep­té de prendre part au do­cu­men­taire La po­li­tique n’est pas un jeu d’en­fants.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.