IN­CROYABLE

L’his­toire est vraie et ra­conte celle de Louis Zam­pe­ri­ni (in­car­né par Jack O'Con­nell), un Amé­ri­cain dont le des­tin est fait sur me­sure pour le grand écran.

Le Journal de Quebec - Weekend - - CINÉMA - Isa­belle Hon­te­beyrie Agence QMI

Né en 1917, il a par­ti­ci­pé aux Jeux olym­piques de 1936 où il a ren­con­tré Adolf Hit­ler. Il s’en­rôle dans l’avia­tion en 1941, mais son avion s’écrase et seuls trois – dont lui – membres de l’équi­page sur 11 sur­vivent. Avec ses deux com­pa­gnons – l’un d’eux meurt -, il sur­vit pen­dant 47 jours en mer et se fait cap­tu­rer par les Ja­po­nais. Il se fait tor­tu­rer pen­dant son sé­jour dans un camp de pri­son­niers d’où il est li­bé­ré à la fin du conflit.

Ren­tré chez lui, il se ma­rie, mais a du mal à ré­in­té­grer la vie ci­vile. De­ve­nu un ch­ré­tien «born again», il trouve en­fin la paix. Louis Zam­pe­ri­ni a pu voir le film d’An­ge­li­na Jo­lie avant de s’éteindre le 2 juillet der­nier.

LE PROJET D’AN­GE­LI­NA

Une bio­gra­phie ré­di­gée par Lau­ra Hillen­brand a ser­vi de point de dé­part au long mé­trage, les stu­dios Uni­ver­sal qui en ont ache­té les droits en décembre 2010. Ri­chard LaG­ra­ve­nese ( Le roi pê­cheur ain­si que le té­lé­film Ma vie avec Li­be­race) se met alors à l’écri­ture du scé­na­rio, sui­vi de William Ni­chol­son ( Les mi­sé­rables) qui fait se ter­mi­ner le film à la fin de la Se­conde Guerre mon­diale. Lors­qu’An­ge­li­na Jo­lie s’as­so­cie au projet, c’est à titre de pro­duc­trice. Or, ra­pi­de­ment, elle veut réa­li­ser le long mé­trage.

«Je n’ai ja­mais rien res­sen­ti de tel au ni­veau créa­tif. Il fal­lait que je réa­lise ce film. Je suis sûre que ce n’était pas sim­ple­ment une ques­tion de créa­ti­vi­té, mais j’avais be­soin de le faire d’un point de vue émo­tif, en tant qu’être hu­main», ex­plique-t-elle lors d’une jour­née de presse qui s’est te­nue à New York au dé­but du mois de décembre (la réa­li­sa­trice a, de­puis, at­tra­pé la varicelle, ce qui l’a em­pê­ché d’as­sis­ter à la pre­mière du film).

«Je me sou­viens d’avoir lu le livre. J’étais au Cam­bodge avec ma fa­mille. Ar­ri-

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.