Les beaux ma­laises du temps des Fêtes

Le Journal de Quebec - Weekend - - LA UNE - MARC-ANDRE.LE­[email protected]­BE­COR­ME­DIA.COM Marc-An­dré Le­mieux

TVA pré­sente Les beaux Noëls le mer­cre­di 31 décembre à 21 h.

Plu­sieurs dé­crivent Noël comme une pé­riode de ré­jouis­sances. Et pour cause. Avec ses sou­pers de fa­mille en cas­cade, le temps des Fêtes pro­voque ha­bi­tuel­le­ment des dé­fer­le­ments de rire entre deux bou­chées de dinde. Ce­pen­dant, d’autres per­sonnes per­çoivent décembre tout au­tre­ment, re­cé­lant dans chaque réunion fa­mi­liale un po­ten­tiel ex­cep­tion­nel de ma­laises. Entre ces deux cou­rants de pen­sée, le coeur de Mar­tin Matte balance.

«Noël s’est tou­jours re­la­ti­ve­ment bien pas­sé chez nous, confie l’hu­mo­riste en en­tre­vue. Mais comme dans toutes les fa­milles, nous avons eu quelques an­nées creuses. Mes pa­rents se sont sé­pa­rés quand j’étais ado­les­cent. J’avais un Noël chez mon père et un Noël chez ma mère. Les pa­rents de ma blonde étaient aus­si sé­pa­rés. Ça pou­vait créer des si­tua­tions as­sez lourdes. Quand vas-tu chez l’un? Quand vas-tu chez l’autre? Pour faire plai­sir à tout le monde, il fal­lait par­fois quit­ter une place à 23 h pour al­ler ter­mi­ner la soi- rée ailleurs... C’était com­pli­qué.»

Mar­tin Matte ne s’est pas ins­pi­ré d’un évé­ne­ment en par­ti­cu­lier pour pondre Les beaux Noëls, un épi­sode spé­cial des Beaux ma­laises que TVA dif­fu­se­ra le 31 décembre. Le stand-up co­mique parle d’un épi­sode fic­tif né d’étin­celles de vie que d’autres lui ont ra­con­tées.

Du­rant cette de­mi-heure de té­lé­vi­sion très at­ten­due, nous ver­rons Mar­tin et Ju­lie (Ju­lie Le Bre­ton) ré­veillon­ner en­semble... avec leurs deux fa­milles. Du cô­té de Mar­tin, nous re­trou­ve­rons sa mère Mo­nique (Mi­chèle Des­lau­riers) et son frère Marc-An­dré (Fa­bien Clou­tier). Du cô­té de Ju­lie, nous fe­rons connais­sance avec sa mère Clau­dette (Ch­ris­tiane Pas­quier), sa soeur An­nie (Ge­ne­viève Brouillett­e) et son beau-frère De­nis (Nor­mand D’Amour).

«Chaque fois que je dis qu’on pré­pare un épi­sode de Noël des Beaux ma­laises, les gens me ré­pondent au­to­ma­ti­que­ment: “Ce n’est pas les su­jets qui vont man­quer!” Si tout le monde dit ça, c’est parce qu’ils savent que Noël peut être riche en ma­laises.»

LE SKI CONTRE LE TEN­NIS

Les deux meilleurs amis de Mar­tin, Pa­trick (Pa­trice Ro­bi­taille) et Jean-Fran­çois (Mar­tin Pe­riz­zo­lo) fe­ront une ap­pa- ri­tion du­rant cet épi­sode fes­tif. Mais à dé­faut de dis­cu­ter sur les lignes de cô­té d’un terrain de ten­nis, le trio échan­ge­ra dans un re­monte-pente. Ces scènes ont été tour­nées la se­maine der­nière dans un centre de ski des Lau­ren­tides.

«J’ai re­pris mon idée ini­tiale, ex­plique Mar­tin Matte. Au dé­part, quand j’ai écrit Les beaux ma­laises, on était tou­jours au ski, mais on ne nous voyait ja­mais skier. On s’est mis au ten­nis parce que c’était moins com­pli­qué à tour­ner.»

LE FOR­MAT CO­MÉ­DIE

L’idée d’écrire un épi­sode des Beaux ma­laises ayant pour thème Noël a pris forme lors d’une conver­sa­tion entre Mar­tin Matte, Fran­çois Avard (scrip­té­di­teur) et Fran­cis Le­clerc (réa­li­sa­teur). Le projet a ra­pi­de­ment été mis sur les rails. Une se­maine après avoir sou­mis le concept à TVA, Mar­tin Matte re­ce­vait le feu vert du ré­seau.

Pour mar­quer la fin de 2014, TVA avait de­man­dé à Mar­tin Matte de conce­voir un épi­sode spé­cial de 60 mi­nutes, mais l’au­teur a pré­fé­ré gar­der sa for­mule ga­gnante: un for­mat de 30 mi­nutes propre aux «grandes co­mé­dies qui ont mar­qué la té­lé qué­bé­coise, comme La pe­tite vie, Un gars, une fille et Les Bou­gon ».

«Quand j’ai com­men­cé à écrire, j’ai dé- pas­sé ma de­mi-heure, mais je suis vite re­ve­nu en di­sant: “Non, non, non!” Ça de­vait être concis. Les gens qui aiment Les beaux ma­laises disent sou­vent: “C’est bon, mais c’est trop court.” Je prends ça comme un com­pli­ment. Ça doit res­ter comme ça.»

UN AVANT-GOÛT

La deuxième sai­son des Beaux ma­laises se­ra pré­sen­tée à TVA dès le mer­cre­di 14 jan­vier. Comme l’an der­nier, trois épi­sodes ont été of­ferts en pri­meur aux abon­nés de Club illi­co cet au­tomne. Et en­core une fois, ces épi­sodes ont ra­pi­de­ment grim­pé au clas­se­ment des titres les plus per­for­mants du ser­vice de vi­déo sur de­mande par abon­ne­ment.

Mar­tin Matte croit être «al­lé plus loin» dans cette deuxième sai­son. D’après la ré­ac­tion des fans qui ont vi­sion­né cet avant-goût, la suite des Beaux ma­laises ré­pon­dra aux at­tentes des 1 863 000 té­lé­spec­ta­teurs qui ont re­gar­dé la co­mé­die ga­gnante de quatre tro­phées aux der­niers prix Gé­meaux.

«Je re­çois plein de mes­sages po­si­tifs sur Fa­ce­book, sou­ligne Mar­tin Matte. Je suis très, très content des nou­veaux épi­sodes.»

Mar­tin, Ju­lie et les en­fants vont fê­ter Noël en fa­mille dans Les beaux Noëls. PHO­TO COURTOISIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.