RE­VUE DES CAN­DI­DATS DE GA­ROU ET ALEX NEVSKY

À la veille du pre­mier di­rect de La Voix, les coachs Ga­rou et Alex Nevsky ont pas­sé en re­vue leurs ef­fec­tifs, in­di­quant les points forts de cha­cun comme les as­pects à tra­vailler avant le dé­but de la vé­ri­table com­pé­ti­tion.

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - ÉQUIPE GA­ROU ÉQUIPE ALEX NEVSKY SA­MUEL PRADIER Agence QMI

Chaque sai­son de La Voix est un nou­veau plai­sir pour Ga­rou, qui cu­mule cinq ans dans le fau­teuil de coach, in­cluant son ex­pé­rience dans la ver­sion fran­çaise. « Je n’avais pas d’en­vie égoïste pour faire cette émis­sion, je n’ai rien à vendre. Je l’ai fait pour le plai­sir de tra­vailler avec des ta­lents d’ici, et je sa­vais qu’il y en avait plein. » Il se dit fier d’ar­ri­ver aux di­rects avec une équipe riche de can­di­dats qui ont cha­cun un uni­vers dif­fé­rent. YAMA LAURENT

« Yama a de la pro­fon­deur et une naï­ve­té par­faite. Quand on l’en­tend chan­ter en per­sonne, elle nous bou­le­verse com­plè­te­ment sans qu’on com­prenne comment. Pour le pre­mier di­rect, j’avoue qu’on va prendre un risque et on va voir où ça va nous me­ner. Avec son grain de voix, elle en­traîne in­évi­ta­ble­ment la chan­son dans son uni­vers et dans son in­ten­si­té. » CARL MI­GUEL MALDONADO « C’est un scien­ti­fique, il sait ana­ly­ser les choses. Il a un large spectre, com­plexe et riche. C’est un chan­teur qui a com­men­cé en­fant, ce qui n’est pas for­cé­ment bien, car, à un mo­ment don­né, le corps change et la voix évo­lue, et on peut se dé­cou­ra­ger. Il faut par contre qu’il retrouve un peu d’aban­don dans l’émo­tion. Je dois es­sayer de le dé­sta­bi­li­ser. »

JOR­DANE LABRIE

« C’est la chan­teuse la plus com­plète de mon équipe, com­plète comme peuvent l’être Lau­rence Jal­bert ou Isa­belle Bou­lay, avec toutes leurs ri­chesses vo­cales et leur ca­pa­ci­té d’émo­tion. En même temps, son hu­mi­li­té peut lui jouer des tours. » SA­MUEL BABINEAU

« Sa­muel est un gros coup de coeur pour son timbre vo­cal. Il a une vraie voix de ro­cker, sin­cère et mo­derne. Je le trouve en­tier, hon­nête, avec un grain par­ti­cu­lier. Il a beau­coup de points sur les­quels il doit tra­vailler, mais c’est jus­te­ment ce qui fait qu’il est in­té­res­sant. » CH­LOÉ DOYON « C’est une fille avec un po­ten­tiel ex­tra­or­di­naire, digne des plus grandes pop stars. Je pense qu’elle peut nous faire une grosse car­rière, sa voix est là. C’est du haut ca­libre et c’est une per­for­meuse sur scène. Elle est toute jeune, elle a juste be­soin de prendre de l’ex­pé­rience. »

SA­MI CHAOUKI

« Sa­mi n’est pas juste un chan­teur, c’est un ar­tiste. Il est ca­pable d’al­ler dans dif­fé­rentes di­rec­tions. Je ne pense pas qu’il soit cons­cient de l’im­pact que sa voix peut avoir sur les gens. Il a un be­soin de com­mu­ni­quer et de s’ex­pri­mer, il vient tout juste de dé­cou­vrir que c’est par sa voix que ça passe. »

Au dé­but de la sai­son, Alex Nevsky a ra­pi­de­ment com­pris que sa job de coach al­lait être dif­fé­rente de ce qu’il avait vé­cu à La Voix ju­nior. « C’est très dif­fé­rent de tra­vailler avec des adultes, qui savent ce qu’ils veulent, qui ont dé­jà un che­mi­ne­ment. C’est plus de l’ac­com­pa­gne­ment que du coa­ching. » BEN ALEXAN­DER « Ce n’est pas juste une voix, c’est une per­son­na­li­té au com­plet. Il est en­core un peu ti­mide, mais c’est peu­têtre le propre des an­glos qui viennent par­ti­ci­per à une émis­sion fran­co­phone. Il aime la langue, sa blonde est fran­co­phone, et je pense que vo­ca­le­ment, il a tout pour réus­sir. » AN­TOINE LACHANCE

« C’est un beau mé­lange de tous mes chan­teurs fran­co­phones pré­fé­rés. Il com­prend vrai­ment bien sa voix, il es­saie tou­jours de nou­velles choses. Sa per­son­na­li­té est forte, et il ré­in­vente les chan­sons. C’est aus­si un au­teur-com­po­si­teur très so­lide. » CHER­RY LE­NA « J’ai hâte que les gens voient ce qu’elle est ca­pable de faire. On a plus en­ten­du son im­mense po­ten­tiel à l’au­di­tion à l’aveugle que dans son duel, ça col­lait da­van­tage à ce qu’elle aime faire. Avec les di­rects, elle va pou­voir re­tom­ber dans sa zone et elle est com­plè­te­ment hyp­no­ti­sante. » MA­RIO CYR YANN BRAS­SARD « Je tripe sur son timbre, sur sa per­son­na­li­té et sur ce qu’il veut re­pré­sen­ter. Il est vo­ca­le­ment so­lide et il doit en­core pas­ser du temps à ré­flé­chir sur qui il est. »

« En tant que rap­peur, il a pris un che­min de tra­verse en ve­nant à La Voix et je sa­lue son au­dace et son cou­rage. Ma­rio vient me hap­per quand il rappe avec éner­gie et une cer­taine vio­lence. Je me rends en­core plus compte du texte. Il a une dic­tion et un flow in­croyables. » ÉDOUARD LA­GA­CÉ « Je sens qu’il a le cha­risme qu’il faut, ce n’est pas don­né à tout le monde. Il a l’au­ra du chan­teur un peu mys­té­rieux, avec une voix pro­fonde et un pe­tit cô­té éraillé. On a en­core beau­coup à voir dans ce qu’il peut nous don­ner. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.