VA­LO­RI­SER LES ÉCHANGES

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - Les échan­gistes, du lun­di au jeu­di 21 h sur Ici Ra­dio-Ca­na­da Té­lé

Ca­ro­line Lavoie est la pro­duc­trice au conte­nu des échan­gistes, une tâche qu’elle par­tage avec son ani­ma­trice Pé­né­lope McQuade. En­semble, elles su­per­visent le tra­vail de deux équipes qui oeuvrent en pa­ral­lèle sur les quatre émis­sions de la se­maine. Voi­ci 6 choses à sa­voir sur la fa­çon dont est ré­flé­chi le conte­nu des échan­gistes qui vient de fê­ter sa 200e émis­sion.

« C’est un gros tra­vail d’équipe, ré­vèle d’en­trée de jeu Ca­ro­line. Le lun­di, nous pré­en­re­gis­trons l’émis­sion du mar­di à 18 h 30, puis sommes en di­rect à 21 h. Le même scé­na­rio se pro­duit le mer­cre­di. On fonc­tionne à deux équipes. Une chef re­cher­chiste s’as­sure du boo­king, six re­cher­chistes montent les dos­siers d’en­tre­vues, deux scé­na­ristes planchent sur des pistes de ques­tions et fixent le line

up des shows, puis deux scrip­teurs tra­vaillent le conte­nu des col­la­bo­ra­teurs et viennent pun­cher les dif­fé­rentes in­ter­ven­tions. » Une par­tie de l’équipe conte­nu des­cend aus­si en stu­dio lors des en­re­gis­tre­ments.

Une se­maine avant chaque en­re­gis­tre­ment, l’équipe se réunit. « Les col­la­bo­ra­teurs ont ac­cès aux mêmes dos­siers que Pé­né­lope. Cha­cun est in­ter­pel­lé par dif­fé­rents élé­ments. On n’im­pose de conte­nu à per­sonne pour gar­der son iden­ti­té et parce que nos échan­gistes en­tre­tiennent sou­vent des liens avec cer­tains in­vi­tés. Le scé­na­riste et le scrip­teur veillent à équi­li­brer les in­ter­ven­tions, ex­plique Ca­ro­line. »

émis­sions à ve­nir. À ce mo­ment, la gang du conte­nu est ap­pe­lée à cra­ber (jouer les in­vi­tés pour pla­cer les ca­mé­ras) et c’est là qu’on s’as­sure de la dy­na­mique entre les col­la­bo­ra­teurs. En­fin, le scrip­teur fi­gnole les textes avant que dé­butent les en­re­gis­tre­ments (ou les di­rects). »

De­puis le dé­but de la sai­son, les pres­ta­tions mu­si­cales font beau­coup ja­ser. « On sou­hai­tait créer des évé­ne­ments mu­si­caux, confirme Ca­ro­line. Un échan­gisme mu­si­cal. Ma­rie-Mai qui re­vi­site une chan­son de Sa­fia No­lin et vice-ver­sa, Hu­bert Le­noir qui re­prend un clas­sique de Jean-Pierre Fer­land sont des per­for­mances dont on a beau­coup par­lé. Il ar­rive que des ar­tistes nous ap­pellent pour nous pro­po­ser des idées. Et Pé­né­lope, qui adore la mu­sique, aime faire dé­cou­vrir des ta­lents. Le dé­fi c’est d’avoir des idées qui sortent de l’or­di­naire, mais l’été, il y a tant d’évé­ne­ments à pro­mou­voir ! »

Le boo­king des échan­gistes dé­bute en fé­vrier. « On cherche à créer un équi­libre entre les ve­dettes plus connues et celles qui gagnent à l’être à chaque

show. Les té­lé­spec­ta­teurs aiment voir de nou­veaux vi­sages et nous le disent. La force de notre équipe de conte­nu est qu’on a des in­té­rêts va­riés. Cha­cun ap­porte ses sug­ges­tions, pour­suit Ca­ro­line. Cer­tains ar­tistes ont par­fois l’im­pres­sion d’avoir tout dit et c’est dans notre man­dat de les ame­ner sur des pistes, si­non, on les booke plus tard. Le pu­blic aime aus­si avoir des nou­velles de gens qu’on voit moins comme Mi­chel Jas­min ou Soeur An­gèle, qui de­meurent im­por­tants dans leur coeur. »

Le ven­dre­di est une jour­née de brains­torm avec Pé­né­lope. « On parle des in­vi­tés à ve­nir, des liens qui les unissent, de l’ac­tua­li­té, ques­tion de bien équi­li­brer nos se­maines. Par exemple, le 19 juin, nous réuni­rons Do­mi­nique Mi­chel, Ca­thy Gau­thier et Ro­sa­lie Vaillan­court. » Un beau coup de

boo­king et un beau trio pour une soi­rée di­ver­tis­sante.

L’été est cultu­rel­le­ment bouillon­nant au Qué­bec. Pour nous gar­der dans le coup tout en nous di­ver­tis­sant,

Su­cré sa­lé et Les échan­gistes viennent ac­com­pa­gner nos soi­rées. Deux émis­sions dis­tinctes, pi­lo­tées par deux per­son­na­li­tés éner­giques et à l’écoute, qui ont en com­mun de lais­ser la place aux ar­tistes ain­si qu’à des col­la­bo­ra­teurs bien ai­guillés. Pour tout or­ches­trer, des équipes de conte­nu bien ro­dées s’ac­tivent à dé­go­ter des in­for­ma­tions nou­velles pour nous of­frir « un bon show ». Ques­tion de com­prendre les rouages de telles pro­duc­tions, j’en dis­cute avec leurs pro­duc­trices au conte­nu. EM­MA­NUELLE PLANTE Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.