L’ÉLAN DE GRE­GO­RY CHARLES

Gre­go­ry Charles ajoute une autre corde à son arc dé­jà im­pres­sion­nant en si­gnant sa pre­mière pro­gram­ma­tion à titre de di­rec­teur ar­tis­tique du Fes­ti­val de La­nau­dière. Il pro­met un été où deux forces – amour et haine – se confron­te­ront.

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - FRAN­CIS BOL­DUC Pour connaître toute la pro­gram­ma­tion du 41e Fes­ti­val de La­nau­dière : la­nau­diere.org.

À la fin du prin­temps, l’an der­nier, Gre­go­ry Charles com­men­çait sa col­la­bo­ra­tion avec le Fes­ti­val de La­nau­dière à titre de di­rec­teur ar­tis­tique, mais une bonne par­tie du tra­vail de pro­gram­ma­tion avait dé­jà été abat­tue. « Pour ce genre de fes­ti­val, avec les in­vi­tés qui y par­ti­cipent, tu ne peux pas pro­gram­mer ça deux ou trois mois d’avance. D’ailleurs, la pro­gram­ma­tion de l’édi­tion de l’an­née pro­chaine est dé­jà presque ter­mi­née », ex­plique-t-il d’en­trée de jeu.

Pour cette 41e édi­tion, qui se dé­rou­le­ra du 5 juillet au 5 août, les spec­ta­teurs au­ront donc droit au fruit du tra­vail du nou­veau di­rec­teur ar­tis­tique. « Ce sont mes choix, et si les gens aiment ça, tant mieux, si­non ça se­ra en­tiè­re­ment ma res­pon­sa­bi­li­té », an­nonce-t-il sans dé­tour.

EN AMOUR COMME À LA GUERRE

Quand on le ques­tionne à sa­voir pour­quoi il a ac­cep­té le man­dat du Fes­ti­val de La­nau­dière, Gre­go­ry Charles rap­pelle : « J’ai eu une for­ma­tion clas­sique. Je suis al­lé dans des camps mu­si­caux à tra­vers le Qué­bec, y com­pris ce­lui de La­nau­dière et ce­lui du Do­maine For­get. J’ai aus­si par­ti­ci­pé au Fes­ti­val de La­nau­dière comme pia­niste et comme chef de choeur. J’ai par­ti­ci­pé à ce monde-là et je sen­tais qu’il y avait un pe­tit élan à don­ner à ce fes­ti­val. »

Il en­chaîne en di­sant qu’il a ima­gi­né sa pro­gram­ma­tion à par­tir de quelque chose d’uni­ver­sel. « C’est ba­sé sur l’amour et la guerre. Je me suis don­né une thé­ma­tique, “En amour comme à la guerre”, une ex­pres­sion qu’on uti­lise sou­vent. Et je me suis ren­du compte que, dans la mu­sique, de fa­çon gé­né­rale, c’est sou­vent l’amour et la guerre qui ins­pirent. »

Le pre­mier concert à l’Am­phi­théâtre Fer­nand-Lind­say (7 juillet) se­ra don­né par l’Or­chestre sym­pho­nique de Mon­tréal, di­ri­gé par Su­san­na Mälk­ki et ac­com­pa­gné du vio­lon­cel­liste Al­ban Ge­rhardt. Au me­nu, des oeuvres ro­man­tiques de Ber­lioz. Le spec­tacle de clô­ture du fes­ti­val (5 août) se­ra pré­sen­té par l’Or­chestre Mé­tro­po­li­tain. Yan­nick Né­zet-Sé­guin se­ra à la di­rec­tion, et le pia­niste Marc-An­dré Ha­me­lin vien­dra mon­trer de quoi il est ca­pable. La 7e Sym­pho­nie de

Chos­ta­ko­vitch se­ra à l’hon­neur.

PHO­TO D’ARCHIVES BEN PELOSSE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.