HON­NÊTE, IN­TENSE ET PAS­SION­NÉ

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND - STEVE MAR­TIN

Après avoir frap­pé l’ima­gi­naire col­lec­tif avec le rôle de Da­mien dans Fu­gueuse, l’ac­teur et rap­peur ori­gi­naire de Gran­by re­vient au hip-hop avec un pre­mier al­bum so­lo de­puis son dé­part du groupe Dead Obies.

Jean-Fran­çois, qu’est-ce qui est ve­nu en pre­mier : le hip-hop ou le théâtre ? À par­tir de 10 ans, mon rêve était vrai­ment d’être ac­teur. Je sui­vais des cours, je fai­sais de l’im­pro­vi­sa­tion... J’étais vrai­ment dans ça. Te sou­viens-tu du pre­mier rap que tu as écrit ? Oui. J’ai un ami qui a ça sur un en­re­gis­treur MP3. On a dû faire ça en qua­trième se­con­daire. Il n’y avait pas vrai­ment de thème. C’était plu­tôt une ques­tion de rythme et de rimes. J’écou­tais beau­coup les Beas­tie Boys, The Phar­cyde, A Tribe Cal­led Quest... Tu as mis fin il y a quelque temps à ta col­la­bo­ra­tion avec Dead Obies. Qu’est-ce que tu as ap­pris sur toi du­rant ces an­nées à faire par­tie du col­lec­tif ? Tout de l’es­thé­tique du « fais-le par toi-même ». À nos dé­buts, on avait une pe­tite carte de son à 200 $. On est pas­sés de ça à jouer au Centre Bell avec Ro­bert Char­le­bois et l’Or­chestre sym­pho­nique, à rem­plir le Mé­tro­po­lis et à chan­ter de­vant 30 000 per­sonnes au spec­tacle de la Saint-Jean. Ce sont vrai­ment des ex­pé­riences sur­réelles et, tout ça, c’est dû à l’ima­gi­na­tion, au tra­vail et à la créa­ti­vi­té. Main­te­nant que je suis sor­ti de cette aven­ture-là, je me rends compte à quel point c’était ma­gique. Je pense qu’on a tou­ché une gé­né­ra­tion. Tu dis que ton disque t’a per­mis d’abor­der des thèmes plus in­times, de te mon­trer plus vul­né­rable. Y a-til une chan­son dans la­quelle ça se ma­ni­feste da­van­tage ? La chan­son Vie, par exemple. J’y parle de mes croyances, de comment j’ai gran­di. Je dis : « Il suf­fit d’une étin­celle pour mettre le feu à la plaine. J’ai une al­lu­mette dans ma main, on ne se re­ver­ra pas de­main... » Dans plu­sieurs chan­sons, j’ai écrit des lignes qui évoquent ma fa­çon d’abor­der la vie. Jean-Fran­çois a lan­cé son pre­mier al­bum so­lo, OUI (Tout, tout, tout,

toutttte), le 14 sep­tembre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.