COURS, VÉ­RO­NIC, COURS

Qui­conque re­garde Vé­ro­nic DiCaire al­ler de­puis quelques an­nées risque d’être pris d’étour­dis­se­ments.

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - MARC-AN­DRÉ LE­MIEUX Le Jour­nal de Mont­réal marc-andre.le­mieux @que­be­cor­me­dia.com

Entre trois spec­tacles en Eu­rope, deux tour­nées avec Cé­line Dion, plu­sieurs en­re­gis­tre­ments d’émis­sions et quelques ap­pa­ri­tions mé­dia­tiques, la chan­teuse et imi­ta­trice court, et court en­core. Mais quand elle s’ar­rête et s’as­soit pour par­ler au Jour­nal, elle in­siste : elle est loin d’être es­souf­flée. « Je n’ai pas d’en­fant, je n’ai pas de chien, je n’ai pas de chat. Pis j’ai un chum (son ma­na­ger, Ré­mon Bou­le­rice) qui voyage avec moi... Ça fa­ci­lite les af­faires. »

Alors qu’elle s’ap­prête à re­prendre la route pour plu­sieurs an­nées avec deux ver­sions d’un nou­veau spec­tacle qu’elle pré­sen­te­ra des deux cô­tés de l’At­lan­tique, Vé­ro­nic DiCaire pa­raît se­reine. Ha­bi­tuée à vivre dans ses va­lises, elle at­tend avec im­pa­tience le mo­ment où elle re­trou­ve­ra ses mu­si­ciens, di­ri­gés par Jean-Sé­bas­tien Four­nier.

« Une fois qu’on part en tour­née, tout est dé­jà or­ga­ni­sé, ex­plique-t-elle. Je suis prise en charge. Je n’ai rien d’autre à pen­ser que faire mes shows et res­ter en san­té. Et même quand j’ai cinq shows par se­maine, ça passe bien parce qu’on dort dans l’au­to­bus. Sin­cè­re­ment, je vois ce qui s’en vient, et c’est par­fait. »

Bien qu’elle af­firme re­gar­der des films en man­geant du pop­corn dans l’au­to­bus de tour­née, Vé­ro­nic DiCaire res­pecte une dis­ci­pline de fer quand elle en­chaîne les re­pré­sen­ta­tions. Puis­qu’elle chante et danse chaque soir pen­dant près de deux heures, elle sur­veille son ali­men­ta­tion de près et s’en­traîne en gym­nase le ma­tin.

« Je pré­fère être dis­ci­pli­née, don­ner un bon show et at­tendre d’avoir deux jours de congé pour tri­cher, prendre un verre et chil­ler », in­dique-t-elle.

CLAS­SIQUES RÉINVENTÉS

Le nou­veau spec­tacle de Vé­ro­nic DiCaire se­ra en­core une fois riche en imi­ta­tions. Bien en­ten­du, la Fran­coOn­ta­rienne res­sor­ti­ra ses clas­siques, comme Cé­line Dion et Gi­nette Re­no, qu’elle s’en­gage à « ré­in­ven­ter un pe­tit peu ».

Quelques « nou­velles » voix ré­son­ne­ront éga­le­ment sur scène, comme celles de Jen­ny Rock et Mi­chèle Ri­chard. L’hy­per­ac­tive au­to­pro­cla­mée re­pren­dra leurs chan­sons phares lors d’un seg­ment consa­cré à l’émis­sion Jeu­nesse d’au­jourd’hui.

Quant aux dif­fé­rences entre son spec­tacle au Qué­bec et ce­lui qu’elle pro­mè­ne­ra en Eu­rope fran­co­phone, Vé­ro­nic DiCaire parle d’une adap­ta­tion du cô­té des chan­teuses à per­son­ni­fier, mais éga­le­ment du cô­té des codes hu­mo­ris­tiques.

« En France, ils aiment beau­coup, beau­coup quand on change les pa­roles des chan­sons pour les faire rire ou pour pas­ser un mes­sage. Au Qué­bec, c’est moins le cas. On change les pa­roles, pis les gens sont comme : hein ? Qu’est-ce qu’elle fait ? » Vé­ro­nic DiCaire en­tame sa tour­née le 28 no­vembre à Saint-Jé­rôme. Elle s’ar­rê­te­ra à Mont­réal les 14 et 15 jan­vier, puis à Qué­bec les 11, 12 et 13 fé­vrier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.