LE PLAI­SIR DU DOU­BLAGE

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS - Ralph brise l’In­ter­net

Phi­lippe La­prise a re­trou­vé avec un bon­heur non dis­si­mu­lé le che­min des stu­dios pour le re­tour de Ralph La Casse. Avec en­train, l’hu­mo­riste lève le voile sur les cou­lisses du dou­blage de ce nou­veau film d’ani­ma­tion des stu­dios Dis­ney.

ISA­BELLE HONTEBEYRIE Agence QMI

En 2012, lorsque Phi­lippe La­prise avait été choi­si par Dis­ney pour le dou­blage du film Les mondes de

Ralph, il s’était re­trou­vé pro­pul­sé dans un uni­vers pro­fes­sion­nel qu’il ne connais­sait pas ! Six ans plus tard, il a ef­fec­tué le dou­blage de Ralph La Casse avec beau­coup plus de sé­ré­ni­té.

« Le dou­blage du pre­mier m’avait pris, je crois, 42 heures. Là, ça m’a pris 28 ou 30 heures. […] J’étais plus en confiance parce que je connais­sais le mé­dium et la voix était dé­jà dé­ci­dée », dit-il lors d’une in­ter­view avec l’Agence QMI.

Dans Ralph brise l’In­ter­net, Ralph et sa grande amie Va­nel­lope vont dé­cou­vrir l’uni­vers des sites en ligne en cher­chant un vo­lant afin de ré­pa­rer le jeu Su­gar Rush.

L’hu­mo­riste a joui d’une li­ber­té non né­gli­geable pen­dant le dou­blage et a ain­si pu mettre ses com­pé­tences au pro­fit des dia­logues de Ralph

brise l’In­ter­net. « Par­fois, j’ai trou­vé que cer­taines tra­duc­tions, que cer­tains gags ne fit­taient pas. Et j’ai eu la chance de pou­voir pro­po­ser des af­faires qui ont été gar­dées. No­tam­ment, il y avait un gag avec JeSaisTout [NDLR: dou­blé par Be­noît Brière] et j’ai chan­gé “glou glou” pour “gou­gounes” et ils l’ont trou­vé drôle. »

DI­REC­TION FRAN­CO

Lors d’une scène de Ralph brise l’In­ter­net, le hé­ros se mul­ti­plie et pro­nonce le mot « amie » un nombre im­pres­sion­nant de fois en re­gar­dant Va­ne­loppe. Alors qu’on ima­gine que le terme est tout sim­ple­ment re­pris d’une fois à l’autre, Phi­lippe La­prise s’em­presse de nous dé­trom­per.

« Je pense que j’ai fait 1200 fois “amie”, “amie”, “amie” sur un ton dif­fé­rent. J’ai fait ça un après-mi­di pen­dant quatre heures ! On pense que je le dis une fois et qu’après, c’est re­co­pié, mais ce sont des bandes dif­fé­rentes avec des ef­fets dif­fé­rents. J’en ai per­du la voix ce ven­dre­di-là. Ce soir-là, j’ai fait un spec­tacle et j’ai eu de la mi­sère à le fi­nir. »

Ralph brise l’In­ter­net ar­rive dans les salles obs­cures de la pro­vince dès le 21 no­vembre.

Ralph brise l’In­ter­net.

Ralph et Va­nel­lope ex­plorent la toile dans

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.