TROIS CHAN­SONS EX­PLI­QUÉES

Le Journal de Quebec - Weekend - - NEWS -

Le Jour­nal a de­man­dé à Fred Pel­le­rin de ra­con­ter les his­toires der­rière trois chan­sons d’Après.

Y A PAS

« Ma­nu Tru­del est un ami de longue date qui a écrit quelques chan­sons sur mes autres al­bums. Avec le nou­veau pro­jet d’al­bum, je l’ai in­vi­té chez moi un soir. À la fin, en par­tant, il re­cu­lait sur la ga­le­rie et il s’est mis à me dire une liste de “y a pas” : y a pas de pa­pier d’Ar­mé­nie en Ar­mé­nie, y a pas de choux de Bruxelles à Bruxelles, y a pas de cham­pi­gnons de Pa­ris à Pa­ris. Il m’a en­voyé ce qu’il avait et m’a dit que je pou­vais fi­nir la chan­son de mon cô­té. Je l’ai fi­nie avec une amie, Jo­sée Beau­doin. »

SCAR­FACE BILLY

« C’est un mo­nu­ment de Da­vid Por­te­lance. Il y a trois chan­sons de lui sur l’al­bum.

Scar­face Billy, c’est une toune à 42 cou­plets, pas de re­frain… C’est une longue chan­son. C’est une his­toire ra­con­tée, elle fait un beau pont entre le conte et la chan­son. C’est l’his­toire d’un In­dien qui ar­rive au vil­lage, qui tra­vaille, qui est amou­reux. C’est une his­toire de mort et d’amour. Y’a des bouts où je fais juste la dire. En­core un grand coup de Por­te­lance. »

AMÈNE-TOI CHEZ NOUS

« C’est un texte im­mense, cette chan­son-là. Elle a souvent été re­prise de fa­çon très ar­ran­gée. Il y a des ver­sions avec or­chestre, il y a une ver­sion pop Wil­fred Le Bou­thil­lier. Le texte est tel­le­ment grand que j’avais en­vie d’en faire une ver­sion avec le texte plan­té de­vant le reste. Pour moi, le texte va jouer dans les hautes sphères de par chez Brel. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.