MEN­SONGES ET CRISES DANS LES CUI­SINES

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES - MA­RIE-FRANCE BORNAIS Le Jour­nal de Qué­bec

Po­sant un oeil cri­tique sur les fa­milles mo­dernes, Na­dine Bis­muth in­vite les lec­teurs à suivre les pé­ri­pé­ties de fa­milles écla­tées et de couples en voie d’ex­plo­sion dans un ro­man de moeurs à la fois drôle et tra­gique, mi­roir de la so­cié­té contem­po­raine qué­bé­coise, Un lien fa­mi­lial.

Le ro­man parle de la ren­contre im­pré­vue entre Ma­ga­lie, une jeune mère de­si­gner de cui­sines, et Guillaume, un po­li­cier et père cé­li­ba­taire d’une jeune ado. Confi­né dans sa ban­lieue, Guillaume en­dure la so­li­tude d’un homme qui a vu son couple écla­ter. Elle, dans la fré­né­sie de sa vie au centre-ville, dé­couvre que son conjoint la trompe.

Sur fond de ré­no­va­tion de cui­sines, de gardes par­ta­gées, de blogues de cui­sine pour mères par­faites, de liai­sons clan­des­tines et de ré­veillon qui tourne à la ca­tas­trophe, Na­dine Bis­muth ex­plore les charmes et les pièges de la so­cié­té d’au­jourd’hui dans son nou­veau ro­man. Et elle le fait avec brio.

« C’est vrai que les thèmes de l’in­fi­dé­li­té et de la ma­ter­ni­té, c’est pré­sent dans mes livres », dit Na­dine Bis­muth.

GÉ­NÉ­RA­TIONS

« Mais au dé­but, ce qui m’in­tri­guait, et l’his­toire que ça me ten­tait de ra­con­ter, c’est comment deux adultes dans la qua­ran­taine se ren­contrent à tra­vers leurs pa­rents qui com­mencent à sor­tir en­semble. »

Elle se di­sait que ça de­vait bien ar­ri­ver, puis­qu’il y a des ba­by-boo­mers qui sont divorcés et qui com­mencent de nou­velles re­la­tions. « Et à un mo­ment don­né, ils disent à leurs en­fants : j’ai­me­rais ça que tu ren­contres mon nou­veau chum ou ma nou­velle blonde... »

Et de là, qu’ar­rive-t-il si les en­fants des nou­veaux tour­te­reaux tombent amou­reux, comme Guillaume, qui a un su­per coup de foudre pour Ma­ga­lie? « Je trou­vais que c’était com­plexe, comme si­tua­tion. Ma­ga­lie, ça va mal dans son couple. Guillaume tombe amou­reux d’elle, mais il sait que c’est im­pos­sible. Les thèmes et la vie d’au­jourd’hui sont ve­nus se gref­fer au­tour de ça. Et je ne sa­vais pas comment ça al­lait fi­nir. »

Au fil de l’écri­ture, Na­dine Bis­muth s’est at­ta­chée à ses deux per­son­nages prin­ci­paux. « Ma­ga­lie, je la trouve com­plexe, dans sa ré­ac­tion en­vers son couple in­fi­dèle. Elle est trom­pée, mais dé­cide de faire pa­reil pour contrô­ler la si­tua­tion et ou­blier ce qui se passe du cô­té de Ma­thieu. Elle veut avoir l’im­pres­sion qu’elle est à éga­li­té avec lui. Je me suis at­ta­chée à elle, à son ques­tion­ne­ment : elle veut sau­ver sa fa­mille. Je trouve qu’elle a quand même un idéal. »

Guillaume, de son cô­té, reste dans sa ban­lieue pour ne pas per­tur­ber sa garde par­ta­gée, en­dure son « ex » par­ti­cu­liè­re­ment fa­ti­gante, s’oc­cupe de sa fille et fait beau­coup de sa­cri­fices pour que tout se passe bien.

« Il est tout seul, il est cé­li­ba­taire, il ne va pas sur Tin­der et ne cherche pas à consom­mer des re­la­tions les unes après les autres. Il a un cô­té franc, hon­nête, et sa ren­contre avec Ma­ga­lie, c’est comme s’il l’at­ten­dait. C’est le rê­veur du ro­man. Ma­ga­lie est désen­chan­tée. Lui, il est tout seul, mais il croit en­core à cette ren­contre, mal­gré tout. »

Na­dine aime le fond ro­man­tique de Guillaume, même s’il est po­li­cier et qu’il ra­masse des clo­chards.

« Il ap­porte la touche de rêve au ro­man. » N’em­pêche qu’il « saute sa coche », à un mo­ment don­né.

LA VIE QUO­TI­DIENNE

Ces his­toires sont ca­drées dans une vie quo­ti­dienne bien qué­bé­coise, en ville et en ban­lieue : les bou­chons de cir­cu­la­tion sur les ponts, la course ef­fré­née et la lo­gis­tique com­pli­quée pour prendre un simple ren­dez-vous chez le mé­de­cin, le pro­jet de ré­no­ver sa cui­sine.

Ces si­tua­tions de­viennent au­tant de ma­té­riaux lit­té­raires pour Na­dine Bis­muth. « Tout ce quo­ti­dien prend des di­men­sions qui sont qua­si­ment épiques et qui viennent à dé­fi­nir les per­son­nages de ma­nière exis­ten­tielle. » √ Na­dine Bis­muth a pu­blié deux re­cueils de nou­velles et un autre ro­man, Scrap­book, en 2004. √ Ses best-sel­lers ont été tra­duits en plu­sieurs langues.

UN LIEN FA­MI­LIAL Na­dine Bis­muth Édi­tions Bo­réal 328 pages

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.