DANS LA PEAU D’UN KA­MI­KAZE

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES - MA­RIE-FRANCE BORNAIS

Le très grand écri­vain al­gé­rien Yas­mi­na Kha­dra, au­teur du best-sel­ler Les Hi­ron­delles de Ka­boul, s’est glis­sé dans la peau d’un jeune ka­mi­kaze im­pli­qué dans les at­ten­tats de no­vembre 2015 à Pa­ris pour écrire Kha­lil, un ro­man d’une ex­trême lu­ci­di­té. Il a vu juste, mal­gré le risque : son livre, pal­pi­tant comme un th­riller, est pré­sen­te­ment au som­met des pal­ma­rès en France et en ré­im­pres­sion au Qué­bec.

Kha­lil plonge le lec­teur au coeur des pen­sées d’un jeune ter­ro­riste qui passe de l’en­doc­tri­ne­ment hai­neux à la prise de conscience.

Le 13 no­vembre 2015, à la sor­tie du Stade de France de Saint-De­nis, le des­tin de Kha­lil, un jeune né au Ma­roc qui a gran­di en Bel­gique, va bas­cu­ler à ja­mais.

Après avoir ré­ci­té une der­nière prière, il ap­puie sur le dé­to­na­teur de sa cein­ture d’ex­plo­sifs, dans le RER bon­dé. Mais rien ne se passe.

Désem­pa­ré, il s’en­gage dans une course folle pour échap­per aux forces po­li­cières. De planque en planque, il se de­mande s’il a été vic­time d’un in­ci­dent tech­nique ou d’une ma­chi­na­tion.

Et quand il perd une per­sonne chère lors d’un autre at­ten­tat, à Bruxelles, il re­met en ques­tion son idéo­lo­gie meur­trière.

UN LIVRE AN­TI-RA­DI­CA­LI­SA­TION

Yas­mi­na Kha­dra ex­pose les mo­ti­va­tions pro­fondes des jeunes em­bri­ga­dés dans le ter­ro­risme is­la­miste dans ce ro­man coup-de-poing. Il sait de quoi il parle.

« C’est un livre qui est des­ti­né aux jeunes et aux pa­rents, com­mente l’écri­vain en en­tre­vue. Il est très bien re­çu par les gens. C’était un risque, mais un risque cal­cu­lé, parce que je sa­vais que c’était très dif­fi­cile pour les gens d’al­ler vers un livre pa­reil. »

C’était « im­pé­ra­tif », dit-il, d’écrire un livre pa­reil. « Il faut faire quelque chose pour apai­ser les es­prits. Il faut ai­der les jeunes à ne plus se lais­ser em­bri­ga­der. C’est un livre qui est contre la ra­di­ca­li­sa­tion. An­ti-ra­di­ca­li­sa­tion. Le fait d’em­pê­cher les jeunes de bas­cu­ler, ça peut les ai­der à mieux voir la vie, à mieux la res­pec­ter et à conti­nuer de rê­ver. »

Yas­mi­na Kha­dra précise qu’il a tou­jours été un grand mi­li­tant pour la paix.

« Je me suis tou­jours bat­tu pour que les gens ac­cèdent à une cer­taine ma­tu­ri­té, pour qu’ils puissent re­cou­vrer leur libre ar­bitre au lieu de se lais­ser em­bo­bi­ner par des po­li­tiques, des ex­trêmes droites et je ne sais quoi. »

DE­VOIR DE CI­TOYEN

L’au­teur, qui a fait une brillante car­rière mi­li­taire avant de se tour­ner vers l’écri­ture – avec un suc­cès phé­no­mé­nal – ex­plique sa dé­marche.

« Le su­jet, je le do­mine par­fai­te­ment. La preuve : mes livres sont en­sei­gnés dans les grandes écoles de guerre dans le monde et dans les écoles de po­lice. Je n’avais pas peur du tout. J’avais un de­voir de ci­toyen à ac­com­plir et je l’ai fait à tra­vers ce livre, pas seule­ment avec mes connais­sances mi­li­taires, mais avec ma sen­si­bi­li­té d’écri­vain. » Pour en­trer dans la tête d’un ka­mi­kaze, il fal­lait al­ler cher­cher aux sources du dys­fonc­tion­ne­ment, dit l’au­teur.

« J’ai com­bat­tu le ter­ro­risme pen­dant huit an­nées de guerre, et ma mis­sion pen­dant cette guerre était d’être dans la tête des ter­ro­ristes. »

En Al­gé­rie ? « Oui, en Al­gé­rie. Mais c’est par­tout les mêmes : il n’y a au­cune dif­fé­rence entre un ter­ro­riste en Oc­ci­dent, au Moyen-Orient ou au Magh­reb. C’est tous les mêmes : la même fa­brique, le même dis­cours, le même pro­jet mons­trueux. »

Au­jourd’hui plus que ja­mais, ajou­tet-il, le monde a be­soin de lu­ci­di­té, d’hu­ma­ni­té.

« Il faut es­sayer de pro­té­ger nos en­fants contre ces guerres que nous pré­parent des dé­ments. Il faut sen­si­bi­li­ser, mo­bi­li­ser, éveiller et faire com­prendre au lieu d’al­ler pui­ser dans l’ai­greur et la frus­tra­tion des autres et de­ve­nir plus frus­trés et plus aigres que les autres. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.