SE­CRETS ET SOU­VE­NIRS SUR LE LAC SU­PÉ­RIEUR

Le Journal de Quebec - Weekend - - LIVRES - MA­RIE-FRANCE BORNAIS

Née sur les rives du lac Su­pé­rieur, l’écri­vaine on­ta­rienne Jean E. Pend­zi­wol a écrit plu­sieurs al­bums jeu­nesse avant de se lan­cer dans son pre­mier ro­man, Les filles du gar­dien de

phare. Son his­toire, ra­con­tant l’im­pro­bable ami­tié entre une dame âgée et une jeune re­belle, sur fond de se­crets et des vagues puis­santes du lac Su­pé­rieur, berce main­te­nant les lec­teurs dans 18 pays.

Sur les rives du lac Su­pé­rieur, Mor­gan, une jeune fille re­belle obli­gée à faire des tra­vaux com­mu­nau­taires après avoir des­si­né des graf­fi­tis sur un im­meuble, se lie d’ami­tié avec Eli­sa­beth dans le centre d’ac­cueil pour les per­sonnes âgées.

Entre elles se tissent des se­crets liés à des jour­naux in­times re­trou­vés dans une épave et à des his­toires de fa­mille vé­cues dans le phare de Por­phy­ry Is­land, un îlot si­tué à quelques ki­lo­mètres au large du parc pro­vin­cial Slee­ping Giant, près de Thun­der Bay.

Jean E. Pend­zi­wol a pris beau­coup de temps à écrire ce ro­man ly­rique et poé­tique, qui évoque avec beau­coup de force la na­ture sau­vage du lac Su­pé­rieur et de l’ouest de l’On­ta­rio. « La lit­té­ra­ture ca­na­dienne met peu l’ac­cent sur les pay­sages et l’his­toire du lac Su­pé­rieur et du nord de l’On­ta­rio. Le livre a at­ti­ré l’at­ten­tion au ni­veau na­tio­nal, mais beau­coup au ni­veau in­ter­na­tio­nal : j’ai eu des com­men­taires de lec­teurs pro­ve­nant de par­tout dans le monde. Ils étaient in­té­res­sés par le dé­cor et aus­si par l’his­toire que j’ai ra­con­tée. »

RÉ­GION PEU CONNUE

« En­core au­jourd’hui, la rive nord du lac Su­pé­rieur est peu peu­plée, et il se fait un peu de pêche com­mer­ciale sur le lac, mais ce n’est pas comme au­tre­fois. Thun­der Bay est tou­jours un port im­por­tant, mais pas au­tant que dans les an­nées 70. Quand j’étais en­fant, ma fa­mille avait un voi­lier de 32 pieds, et on al­lait na­vi­guer sur le lac pen­dant les va­cances. Il y avait des jour­nées en­tières où on ne croi­sait per­sonne. »

Jean sou­hai­tait que le dé­cor dans le­quel elle a gran­di joue un rôle im­por­tant dans son pre­mier ro­man, sur le­quel elle a lon­gue­ment tra­vaillé. « J’avais vi­si­té Por­phy­ry Is­land plu­sieurs fois. Je trou­vais que c’était tel­le­ment un mode de vie idéa­liste et ro­man­tique de vivre sur une île et d’être gar­dien de phare. Quand j’ai com­men­cé à ex­plo­rer le thème de la fa­mille, des soeurs, j’ai im­mé­dia­te­ment ca­dré mon his­toire sur la rive du lac Su­pé­rieur et j’y ai in­cor­po­ré des ex­pé­riences per­son­nelles. »

Elle aime beau­coup les phares et en a vi­si­té plu­sieurs, à l’époque où des gar­diens les opé­raient ma­nuel­le­ment, vers la fin des an­nées 1980.

PER­SON­NAGES

Le per­son­nage d’Eli­sa­beth lui est ar­ri­vé tout d’un coup. « J’avais l’im­pres­sion de la connaître et de connaître son en­fance, sur Por­phy­ry Is­land, même si son his­toire a évo­lué au fil de l’écri­ture. J’ai réa­li­sé que Mor­gan avait sa propre his­toire à ra­con­ter : elle a com­men­cé à vivre en cours d’écri­ture. J’ai eu de la chance, car j’ai pu ren­con­trer des gens qui m’ont ra­con­té comment c’était de vivre sur une île, d’être gar­dien de phare, spé­cia­le­ment pour construire le per­son­nage d’Eli­sa­beth. » Une dame de 96 ans, Frances McKay, a re­lu son ma­nus­crit. « Son ma­ri a long­temps été le gar­dien du phare de Por­phy­ry Is­land. Elle l’a lu. Nous avons pris le thé en­semble, et elle m’a ra­con­té à quel point c’était un lieu ma­gique pour elle. Elle avait des sou­ve­nirs in­croyables à ra­con­ter. Le cou­sin de son ma­ri m’a aus­si beau­coup ai­dée à ra­con­ter l’his­toire du phare de Por­phy­ry Is­land. J’ai pris beau­coup de li­ber­tés dans l’écri­ture ro­ma­nesque, mais ces per­sonnes ont été des res­sources ex­tra­or­di­naires. » Jean E. Pend­zi­wol a écrit plu­sieurs livres pour en­fants. Elle ha­bite à Thun­der Bay, en On­ta­rio. Les droits du livre ont été ven­dus dans 18 pays, en 14 langues, dont l’Al­le­magne, l’Ita­lie, le Por­tu­gal, la Nor­vège, la Chine et le Royau­meU­ni.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.