CHAN­SONS DE L'AN­NEE

Qu’ils soient pop, rock, rap ou en­core coun­try, plu­sieurs rythmes nous ont fait vi­brer tout au long de l’an­née. Voi­ci les 10 chan­sons qui ont joué en boucle chez les jour­na­listes du Jour­nal de Mon­tréal et du Jour­nal de Qué­bec.

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE -

PRÉMONITION Coeur de pi­rate

« Comme une prémonition, on ne chan­ge­ra pas », chante Coeur de pi­rate sur le pre­mier ex­trait de son al­bum En cas de tem­pête, ce jar­din

se­ra fer­mé. Pour­tant, Prémonition re­pré­sente par­fai­te­ment bien l’évo­lu­tion de la chan­teuse qui était sur le point de nous of­frir les meilleures pièces de sa car­rière. (BL)

KID Ed­dy de Pret­to

Ed­dy de Pret­to, l’étoile mon­tante eu­ro­péenne, qu’on com­pare à Stro­mae et à Pierre La­pointe, a une plume brute et per­cu­tante. Dans

Kid, on de­vine une re­la­tion pè­re­fils acri­mo­nieuse, qui dé­nonce les cli­chés de la mas­cu­li­ni­té et la « vi­ri­li­té abu­sive ». « J’ac­cé­lé­re­rai tes rides, pour que tes pro­pos cessent et dis­pa­raissent », dit-il à son père. L’image est forte. (SG)

FILLE DE PER­SONNE II Hu­bert Lenoir

Met­tez de cô­té vos pré­ju­gés. Pen­dant quatre mi­nutes, ou­bliez les ex­cen­tri­ci­tés d’Hu­bert Lenoir, son Félix dans la gorge. Bref, ne soyez pas « wack » et ap­pré­ciez sim­ple­ment la meilleure chan­son pop pa­rue au Qué­bec en 2018. (CB)

HU­MAN BEING Ro­byn

De toutes les pé­pites d’or ex­trac­tibles du long jeu long­temps es­pé­ré de la pop star,

Hu­man Being est la plus scin­tillante. Désar­mante par sa re­te­nue et tout en dou­ceur, com­ment ré­sis­ter à Ro­byn qui chante « je suis un être hu­main » ? Im­pos­sible. (CB)

TASTELESS Shame

Un ca­mion d’at­ti­tude rock. Une mé­lo­die gor­gée de gui­tares juste as­sez abra­sives. Des mots qui frappent. « Je t’aime mieux quand t’es pas là », ré­pète in­las­sa­ble­ment le chan­teur Char­lie Steen, por­te­voix de la rage ado­les­cente qui émane de cette troupe de jeunes An­glais. (CB)

NO­THING BREAKS LIKE A HEART Mark Ron­son et Mi­ley Cy­rus

Mark Ron­son con­clut une (autre) an­née faste avec cette ma­gni­fique – et mé­lan­co­lique – bal­lade pop aux ac­cents coun­try folk. Après avoir ai­dé La­dy Ga­ga à re­trou­ver le che­min du suc­cès avec Shal­low, le pro­duc­teur bri­tan­nique re­noue avec Mi­ley Cy­rus, qui élève No­thing

Breaks Like A Heart en li­vrant une in­ter­pré­ta­tion riche, puis­sante et sen­tie. (MAL)

CINQ À SEPT Ko­riass

Ko­riass s’adresse aus­si bien à nos pieds qu’à notre tête avec cette chan­son au beat d’en­fer qui traite d’al­coo­lisme en évi­tant les cli­chés. Do­tée d’une réa­li­sa­tion bé­ton (et d’un shout-out à Saint-Eus­tache),

Cinq à sept mé­rite de de­ve­nir un aus­si grand suc­cès ra­dio que Toutes les femmes savent dan­ser de Loud, une autre preuve de l’ex­tra­or­di­naire vi­ta­li­té du hip-hop qué­bé­cois en 2018. (MAL)

BETTER NOW Post Ma­lone

Chan­son par ex­cel­lence de l’été der­nier, elle nous a prou­vé une fois de plus à quel point le jeune rap­peur new-yor­kais de 23 ans est doué pour les mé­lo­dies ac­cro­cheuses. Dif­fi­cile de ne pas bou­ger de la tête lors­qu’on en­tend l’ar­tiste ta­toué chan­ter Better Now. (RGM)

FIREWORKS First Aid Kit

À ne pas confondre avec le Fi­re­work de Ka­ty Per­ry, ce mor­ceau du duo de soeurs sué­doises nous prend im­mé­dia­te­ment aux tripes dès la pre­mière écoute. Une pièce qui s’écoute très bien quand on est en­la­cé dans les bras de l’être ai­mé. (RGM)

ONE OF US Cher

Un al­bum en­tier dé­dié à l’oeuvre d’AB­BA ? La pro­po­si­tion de Cher nous a d’abord fait sour­ciller. Mais une seule écoute de One of Us, ser­vie en pré­am­bule quelques jours avant la sor­tie de Dan­cing Queen, nous a convain­cus. Ser­vie sans les ar­ti­fices vo­caux usuels de la chan­teuse, cette re­prise n’a pas fi­ni de nous faire fris­son­ner. (BL)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.