L’HEURE D’UN BI­LAN TÉ­LÉ

2018 s’achève. En­core une fois, la té­lé­vi­sion nous au­ra per­mis d’être té­moins de mo­ments mé­mo­rables. En voi­ci 24 qui ré­sument la der­nière an­née.

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - EM­MA­NUELLE PLANTE Col­la­bo­ra­tion spé­ciale em­ma­nuelle.plante @que­be­cor­me­dia.com

AU QUÉ­BEC LE PAR­COURS DE YO­HER­LAN­DY TE­JEI­RO GAR­CIA DANS RÉ­VO­LU­TION

Dès sa pre­mière pré­sence, nous sa­vions qu’il était un grand dan­seur. Le jeu d’ombre avec Rah­mane lors des quarts de fi­nale est de­ve­nu vi­ral. Sa cho­ré­gra­phie, ju­ché sur un lit à deux étages, en hom­mage à son frère dé­cé­dé, a ému aux larmes les Twins et sans doute la ma­jo­ri­té de l’au­di­toire. En fi­nale, il a été so­lide face à Team White. Il a fait ai­mer la danse même aux moins sen­sibles. Nous le re­ver­rons sur nos scènes, c’est cer­tain. FU­GUEUSE

Dif­fi­cile de nom­mer une scène en par­ti­cu­lier, puisque cette sé­rie nous a fouet­tés d’un grand coup. Je re­tiens le cri du coeur sur les ré­seaux so­ciaux d’un père pour sa fille et la dé­tresse d’une mère. La mani­pu­lation vi­cieuse de Da­mien. La force et la vul­né­ra­bi­li­té de Fan­ny. Lors­qu’elle com­prend qu’elle est tra­hie puis ven­due, ça donne froid dans le dos. Et je garde aus­si en tête la fin atroce d’Ariane. L’AS­CEN­SION FUL­GU­RANTE D’HU­BERT LENOIR

Il a dé­bar­qué sur nos ondes sans conces­sion avec son look an­dro­gyne ou théâ­tral et ses chan­sons fran­co-new waves-pop. Il a for­mé un duo in­usi­té avec Jean-Pierre Fer­land aux Échan­gistes, qua­si­ment mon­tré ses fesses aux près de 2 mil­lions de té­lé­spec­ta­teurs de

La Voix et mis son Félix dans sa bouche au der­nier ga­la de l’ADISQ. LA PRÉ­SEN­TA­TION EN CHAN­SON D’AR­NAUD SO­LY AUX OLI­VIER

L’hu­mo­riste avait une tri­bune et il a su en pro­fi­ter. Pour pré­sen­ter la ca­té­go­rie Spec­tacle d’hu­mour-Meilleur ven­deur, il a concoc­té avec la com­pli­ci­té d’Éric Des­ran­leau, puis Neev et Étienne Cou­si­neau, un nu­mé­ro mu­si­cal évo­quant les com­men­taires que les nom­més re­çoivent sur les ré­seaux so­ciaux. Tor­dant ! LES AU­DI­TIONS POUR UN COANIMATEUR DES GÉ­MEAUX

Ex­cellent flash que d’uti­li­ser Si­mon-Oli­vier Fec­teau et En au­di­tion

avec Si­mon pour trou­ver à Jean-Phi­lippe Wau­thier un coanimateur en rem­pla­ce­ment d’Éric Sal­vail. Plu­sieurs se sont prê­tés au jeu avec beau­coup d’au­to­dé­ri­sion : Re­né Si­mard, France Beau­doin, Ga­rou, Gil­bert Si­cotte… 180 JOURS

Cette for­mi­dable sé­rie do­cu­men­taire de Té­lé-Qué­bec nous en­traîne dans le quo­ti­dien d’une école où tous les cas ne sont pas fa­ciles, mais où le per­son­nel s’af­faire à rendre le pas­sage au se­con­daire le plus agréable pos­sible. MA­DAME « PAS TEL­LE­MENT » AU DÉ­BAT DES CHEFS DE RA­DIO-CA­NA­DA

Ray­monde Cha­gnon a été la ve­dette des der­nières élec­tions en di­sant tout haut ce que plu­sieurs pensent tout bas de nos po­li­ti­ciens. C’est la ré­ponse qu’elle a don­née aux chefs, in­sa­tis­faite des leurs suite à sa ques­tion. CÉ­LINE CHANTE POUR YAN­NICK NÉ­ZET-SÉ­GUIN

Un mo­ment aus­si tou­chant qu’in­at­ten­du. Le chef d’or­chestre in­ter­na­tio­nal, in­vi­té à En di­rect de l’uni­vers, a d’abord vu son conjoint, Pierre Tour­ville, en­ton­ner Quand on a que

l’amour, avant que Cé­line Dion y joigne sa voix. LA DER­NIÈRE DANSE DE JO­HANNE FON­TAINE

L’ani­ma­trice et co­mé­dienne ai­mait tel­le­ment son mé­tier qu’elle s’y est ac­cro­chée jus­qu’à la der­nière mi­nute en nous of­frant une per­for­mance aux

Dieux de la danse à quelques mois de sa mort, ter­ri­ble­ment fra­gi­li­sée par son can­cer. Bat­tante jus­qu’au bout. GUY­LAINE TAN­GUAY À LA VRAIE NA­TURE

Le trio for­mé de Jo­sé Gau­det, Syl­vie Fréchette et Guy­laine Tan­guay nous a of­fert des mo­ments par­ti­cu­liè­re­ment tou­chants. La chan­teuse coun­try a fait des ré­vé­la­tions d’une grande in­ten­si­té sur son père violent et abu­sif. LA FI­NALE DE LA 2e SAI­SON DE DIS­TRICT 31

Le meurtre de Ch­ris­tian Pha­neuf dans une at­mo­sphère Pulp Fic­tio­nesque. Une fin plus que sur­pre­nante. À l’image de cette ex­cel­lente sé­rie quo­ti­dienne qui nous tient en ha­leine. Et je dois dire que le tor­du Ya­nick Du­beau de cette sai­son ne donne pas sa place. NE JA­MAIS FAIRE À LA MAI­SON

Le titre le dit, tout ce que vous y ver­rez n’est pas à re­pro­duire. Mais cette émis­sion de V a cau­sé un buzz cette sai­son. LE RE­NAUD SHOW DANS OC­CU­PA­TION DOUBLE

Il a été le mé­chant de la sai­son d’OD Grèce, et la pro­duc­tion s’est as­su­rée de le gar­der jus­qu’à la fin tant il était di­ver­tis­sant. LA PRISE D’OTAGE DANS RUPTURES

La fi­nale de la sai­son der­nière a été poi­gnante, alors qu’un père en­ca­ba­né avec son fils as­per­gé d’es­sence, un bri­quet dans la main, te­nait Ariane en otage.

Yo­her­lan­dy Te­jei­ro Gar­cia PHO­TO COURTOISIE OSA

Re­naud dans OD Grèce

Hu­bert Lenoir au der­nier ga­la de l’ADISQ PHO­TO D,AR­CHIVES, AGENCE QMI

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.