« MON­TRÉAL A CRU EN NOUS AVANT TOUS LES AUTRES »

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - BRU­NO LAPOINTE Le Jour­nal de Mon­tréal bru­no.lapointe @que­be­cor­me­dia.com

L’his­toire d’amour entre les Backs­treet Boys et Mon­tréal se pour­suit tou­jours. À l’aube de la sor­tie de leur neu­vième al­bum, les cinq chan­teurs ne sont pas près d’ou­blier que c’est ici même, dans la mé­tro­pole, que tout a réel­le­ment dé­bu­té. « Si ce n’avait pas été de Mon­tréal, je ne suis pas cer­tain qu’on au­rait connu du suc­cès en Amé­rique du Nord », as­sure Ho­wie Do­rough.

Dif­fi­cile, ou plu­tôt im­pos­sible, de faire une en­tre­vue avec les Backs­treet Boys sans dis­cu­ter de Mon­tréal. Après tout, comme le re­con­naît Ho­wie Do­rough, l’im­pact de la mé­tro­pole sur leur car­rière est aus­si grand qu’in­dé­niable.

« Mon­tréal a une place vrai­ment très spé­ciale dans mon coeur. Et je sais qu’il en est de même pour les autres membres du groupe. Vous avez cru en nous avant tous les autres. C’est le genre de chose qui ne s’ou­blie pas. On va tou­jours se sou­ve­nir de nos pas­sages à Mu­sique-Plus, de nos en­tre­vues avec So­nia Be­nez­ra et de nos fans chez vous », confie Ho­wie Do­rough en en­tre­tien té­lé­pho­nique au Jour­nal.

AL­BUM ET TOUR­NÉE

Ça tombe bien puisque les Backs­treet Boys se­ront bien­tôt de pas­sage en ville. Le boy­band amé­ri­cain pren­dra la route ce prin­temps pour une nou­velle tour­née qui s’ar­rê­te­ra au Centre Bell cet été, his­toire de pré­sen­ter aux fans les pièces de DNA, leur der­nier ef­fort dé­po­sé dans les bacs hier.

La pa­ru­tion de ce neu­vième al­bum marque le re­tour des Backs­treet Boys chez les dis­quaires, après une ab­sence de près de six ans. Les cinq chan­teurs n’ont pas chô­mé du­rant cette pé­riode. Mais Ho­wie Do­rough re­con­naît que plu­sieurs ont une tout autre impression.

« Cer­tains croient que les Backs­treet Boys se sont sé­pa­rés parce qu’ils n’ont pas en­ten­du de nou­velles chan­sons du­rant un bon mo­ment. Mais on achève notre ré­si­dence à Las Ve­gas, on a eu dif­fé­rents pro­jets de télévision… On s’est te­nus oc­cu­pés », ex­plique le chan­teur.

Il faut dire que DNA est le fruit d’un pro­ces­sus qui a été par­ti­cu­liè­re­ment long. Car au fil des étapes de sa créa­tion, l’al­bum a pris plu­sieurs di­rec­tions bien dif­fé­rentes avant de de­ve­nir ce que les fans peuvent dé­sor­mais en­tendre.

« Au dé­part, on vou­lait prendre une di­rec­tion pop. Puis on a étu­dié la pos­si­bi­li­té d’al­ler vers le coun­try, en­suite ça a été l’élec­tro. Mais on a réa­li­sé qu’on n’avait pas à choi­sir un seul genre. Parce que, fi­na­le­ment, c’est ça les Backs­treet Boys : un amal­game de dif­fé­rents élé­ments. C’est notre ADN » , ex­plique Ho­wie Do­rough.

SOU­VE­NIRS À PROFUSION

Évi­dem­ment, le cé­lèbre boy­band amé­ri­cain ne se conten­te­ra pas d’of­frir les pièces de son der­nier al­bum lors- qu’il mon­te­ra sur la scène du Centre Bell en juillet. Après deux dé­cen­nies de car­rière – et sur­tout de suc­cès – Ho­wie, Nick, Brian, Ke­vin et A.J. en­tendent bien faire re­vivre une foule de sou­ve­nirs à leurs ad­mi­ra­teurs.

« Soyons réa­listes ; on vieillit, alors on ne peut pas re­faire sur scène toute la gym­nas­tique qu’on s’im­po­sait pour nos pre­mières tour­nées (rires). Mais on veut tout faire pour ra­vi­ver les sou­ve­nirs des spec­ta­teurs as­so­ciés à nos chan­sons en of­frant le plus de nos suc­cès pos­sible. On a même dé­ci­dé de ra­me­ner la cho­ré­gra­phie de As Long As You Love Me. Je crois que ça va faire plai­sir à plu­sieurs de nos fans de pre­mière heure », avance-t-il.

L’an­née 2019 s’an­nonce donc par­ti­cu­liè­re­ment char­gée pour les Backs­treet Boys.

Et avec un nou­vel al­bum et une tour­née à ve­nir, le constat est évident.

« Eh oui. Backs­treet’s back », confirme Ho­wie Do­rough en riant.

L’al­bum DNA est pré­sen­te­ment en vente. Les Backs­treet Boys se­ront en spec­tacle au Centre Bell de Mon­tréal le 15 juillet.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.