UN BI­LAN DE MI-SAI­SON PO­SI­TIF POUR LA VOIX

À la veille du dé­but des di­rects de La Voix, Jean-Fran­çois Blais, le nou­veau pro­duc­teur au conte­nu de l’émis­sion, dresse un bi­lan po­si­tif des pre­mières étapes, no­tam­ment des duels aux­quels il a ame­né une in­té­res­sante va­leur ajou­tée.

Le Journal de Quebec - Weekend - - TÉLÉVISION - SA­MUEL PRA­DIER

L’ob­jec­tif de Jean-Fran­çois Blais, lors­qu’il a ac­cep­té de re­prendre la barre de La Voix, se ré­su­mait à deux mots: vrai et fun. « Je ne vou­lais pas for­cé­ment faire quelque chose de dif­fé­rent, mais plu­tôt faire ce que moi j’ai­me­rais bien voir dans l’émis­sion. À chaque étape, je me suis de­man­dé ce que je pou­vais ap­por­ter de plus. »

Après les au­di­tions à l’aveugle et les duels, le pro­duc­teur au conte­nu est sa­tis­fait de qui a été ac­com­pli. « Je suis content de ce que ça donne et j’as­sume tout ce qu’on a mis en ondes. J’ai un plai­sir gran­dis­sant, parce que c’est ma pre­mière an­née. Je conti­nue d’ap­prendre avec l’équipe qui m’aide et me sup­porte. Je me suis lais­sé prendre to­ta­le­ment au jeu de La Voix. Tout en étant à la tête de cette émis­sion, je suis aus­si un té­lé­spec­ta­teur qui s’at­tache aux can­di­dats. »

Jean-Fran­çois Blais est éga­le­ment fier d’avoir ap­por­té un vent de fraî­cheur aux duels. « Comme beau­coup de gens, les au­di­tions à l’aveugle res­tent mon étape pré­fé­rée dans l’émis­sion, mais avec les duels, je me suis fait prendre au jeu. J’aime ça, je les trouve le fun, et, vi­suel­le­ment, on a fait quelque chose d’in­té­res­sant et de dif­fé­rent. J’ai beau­coup ai­mé cette étape-là, c’était sur­pre­nant. »

« SUPERCOACH »

La dé­ci­sion d’aban­don­ner le concept des men­tors a al­lé­gé la pro­cé­dure et per­mis de mon­trer le tra­vail de coa­ching et d’en­ca­dre­ment qui se fait ha­bi­tuel­le­ment en coulisses. « J’ai ai­mé voir les coachs qui tra­vaillent, qui prennent des dé­ci­sions, qui se trompent aus­si par­fois. C’est nor­mal de se trom­per, car dans la réa­li­té, toutes les chan­sons ne sont pas bonnes pour tout le monde. À la fin, on voit vrai­ment une dif­fé­rence dans la per­for­mance des can­di­dats. »

Dans son plan de match pour la sai­son, Jean-Fran­çois Blais vou­lait aus­si re­voir le dé­rou­le­ment des chants de ba­taille. « En re­gar­dant les dif­fé­rentes ver­sions à tra­vers le monde, je me suis aper­çu qu’aux ÉtatsU­nis, ils avaient ra­jou­té une cin­quième chaise à un mo­ment don­né. J’ai bien ai­mé cette ave­nue et on a fi­na­le­ment dé­ci­dé d’avoir un supercoach. »

Il sou­hai­tait aus­si re­cru­ter quel­qu’un qui était dé­jà coach dans un autre pays. « J’ai eu un contact avec Ju­lien Clerc et ça s’est ré­glé ra­pi­de­ment. Il a pris son rôle très au sé­rieux. Il est ar­ri­vé quelques jours avant l’en­re­gis­tre­ment, il a vou­lu écou­ter les en­re­gis­tre­ments des can­di­dats. Il ap­porte un oeil ex­té­rieur très in­té­res­sant, et il s’ins­crit com­plè­te­ment dans la conti­nui­té du coa­ching pour les can­di­dats. »

EN ROUTE VERS LES DI­RECTS

Mal­gré cer­taines sur­prises, il ne de­vrait pas y avoir de gros chan­ge­ments pour l’étape des di­rects. « Ça va être comme d’ha­bi­tude, mais dans la conti­nui­té de ce qu’on a fait cette an­née. Du­rant les quarts de fi­nale, on va être un peu moins en con­ver­sa­tion et un peu plus en variétés. Il va y avoir plus de nu­mé­ros dans cha­cun des di­rects, avec plu­sieurs in­vi­tés. En­suite, la de­mi-fi­nale va être une émis­sion en­tiè­re­ment en fran­çais dans la­quelle on va rendre hom­mage à la grande chan­son fran­co­phone, avec de la belle vi­site. On vous ré­serve quelques sur­prises. »

Avec la pré­sence des membres ho­no­raires de cha­cune des équipes, la fi­nale s’an­nonce dé­jà comme un feu d’ar­ti­fice de nu­mé­ros de variétés, en com­pa­gnie d’une pléiade d’in­vi­tés in­ter­na­tio­naux. Les noms se­ront an­non­cés plus tard.

En­fin, quand on lui de­mande un pro­nos­tic sur le ga­gnant de cette sai­son, Jean-Fran­çois Blais ne s’avance pas trop. « Je n’ai au­cune es­pèce d’idée. Je m’attends à être sur­pris au­tant que les té­lé­spec­ta­teurs. »

Les coachs de La Voix 7: Marc Du­pré, Éric La­pointe, La­ra Fa­bian et Alex Nevs­ky avec l’ani­ma­teur Charles La­for­tune.

Le pro­duc­teur de conte­nu Jean-Fran­çois Blais est fier d’avoir ap­por­té un vent de fraî­cheur aux duels.

Fré­dé­rique Ger­main et Sé­bas­tien Gra­vel, lors des duels de l’émis­sion du 31 mars.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.