MUS IQUE TOU­JOURS PLUS HAUT

Le Journal de Quebec - Weekend - - WEEKEND - RA­PHAEL GENDRON-MAR­TIN Le Jour­nal de Mon­tréal ra­phael.gendron-mar­tin @que­be­cor­me­dia.com

Dire que le nou­vel al­bum de Loud est at­ten­du est un eu­phé­misme. Avec son pre­mier ef­fort so­lo, Une an­née re­cord, qui est sor­ti en 2017, le rap­peur a connu un suc­cès com­mer­cial ful­gu­rant. Le voi­ci de re­tour avec Tout ça pour ça, un al­bum qu’il lan­ce­ra of­fi­ciel­le­ment à l’oc­ca­sion de deux concerts… au Centre Bell. Dis­cus­sion avec le rap­peur de 31 ans qui ne manque pas d’ambition.

Loud, Si­mon Cliche Tru­deau de son vrai nom, ne s’en cache pas. Avec Tout

ça pour ça, il n’était pas ques­tion de ré­pé­ter la même recette qu’Une an­née

re­cord, mais plu­tôt de « mon­ter d’un ni­veau ».

« On ne vou­lait pas que ça ressemble à ce qu’on avait dé­jà fait, dit-il. La pres­sion était là en créant, car on ne vou­lait pas se trom­per. »

Quand on lui men­tionne que ce nou­vel al­bum pa­raît as­sez ra­pi­de­ment après la sor­tie du pre­mier, Loud ré­pond que la ten­dance ac­tuelle dans le hip-hop est plu­tôt de sor­tir un disque par an­née. « Il y en a même qui sortent des

singles, des EP et des mix­tapes à tra­vers ça. Moi, je pré­fère avoir un peu de temps entre les deux. Je trouve qu’un an et de­mi est un délai rai­son­nable. »

Le nou­vel al­bum a bé­né­fi­cié d’un bud­get plus éle­vé que le pre­mier et le rap­peur a pu tra­vailler dans d’ex­cel­lentes condi­tions, en plus de bé­né­fi­cier de col­la­bo­ra­tions re­mar­quées, comme celle de Char­lotte Car­din (« C’était un choix évident parce que je suis un fan »).

AU­TO­BIO­GRA­PHIQUE

Pour­quoi le titre Tout ça pour ça? « D’une part, c’est une touche d’ar­ro­gance, ré­pond-il. Le “ça” peut être vu comme tous ces ac­com­plis­se­ments et ob­jec­tifs qu’on a at­teints. Mais c’est aus­si pour dire que ça ne change pas tout. Des fois, on trouve que c’est énorme et in­croyable, mais ça ne change rien. »

En­core une fois, l’al­bum se veut très au­to­bio­gra­phique pour le rap­peur, qui évoque no­tam­ment son ré­cent suc­cès sur la pièce Salles combles.

« L’al­bum se loge dans la der­nière an­née. C’est su­per frais. Ce sont mes ré­flexions par rap­port à tout ce qu’on vit. C’est sûr que ça parle de la tour­née, de l’éloi­gne­ment, du suc­cès et de l’ac­com­plis­se­ment. »

Le suc­cès, Loud l’a vé­cu de plein fouet. Sa pièce Toutes les femmes savent

dan­ser cu­mule plus de 15 mil­lions d’écoutes sur les pla­te­formes en ligne. En France comme au Québec, les foules sont denses et éner­giques. Et dé­jà, les

quelques nou­velles pièces qu’il a sor­ties ces der­nières se­maines laissent pré­sa­ger un autre suc­cès pour Tout ça pour ça

En ce mo­ment, quand on regarde les chiffres [pour les nou­velles chan­sons], c’est beaucoup plus fort que pour le pre­mier al­bum. »

LA SYM­BO­LIQUE DU CENTRE BELL

L’an der­nier, après avoir réus­si à vendre un MTe­lus en quelques jours, Loud avait an­non­cé qu’il joue­rait au Centre Bell à la fin mai 2019. Il s’agi­ra de la pre­mière fois qu’un rap­peur qué­bé­cois fran­co­phone joue­ra en tête d’af­fiche de l’im­mense aré­na.

Les ama­teurs du chan­teur ont ré­pon­du en grand nombre, puisque le pre­mier concert an­non­cé a af­fi­ché com­plet après quelques se­maines. Une sup­plé­men­taire a été ajou­tée pour le 1er juin.

Quand on parle à Loud de ces deux Centre Bell (ou « Centres Beaux », comme il se plaît à l’écrire), on sent la fier­té dans la voix du rap­peur.

« Je ne peux pas dire que c’était un rêve, mais sym­bo­li­que­ment, c’est ce qu’il y a de plus gros. Ce se­ra com­plè­te­ment une autre pro­duc­tion en termes d’am­pleur. C’est une autre pré­pa­ra­tion men­tale. »

L’idée de jouer dans l’am­phi­théâtre du Ca­na­dien avait d’abord été lan­cée à la blague, ad­met-il. « On se di­sait que d’ici quelques an­nées, si la ten­dance se main­te­nait, on pour­rait le faire. Fi­na­le­ment, on a réa­li­sé qu’on y était. C’est sûr qu’il y a une part de risque, mais on aime ça aus­si. Et tant qu’à vou­loir ten­ter des trucs un peu in­ha­bi­tuels, on s’est dit qu’on y al­lait à l’ex­trême. »

En plus de la tour­née qué­bé­coise, le rap­peur tra­ver­se­ra de nou­veau l’océan, cet été, pour al­ler faire quelques fes­ti­vals en Eu­rope. Une tour­née est aus­si pré­vue sur le vieux conti­nent en oc­tobre.

Si le suc­cès se pour­suit ici comme en Eu­rope, le rap­peur af­firme qu’il se­ra prêt à mettre les ef­forts né­ces­saires sur les deux mar­chés. « Je ver­rai au be­soin quelle est la mé­thode la plus in­tel­li­gente. Jus­qu’à présent, ça se conjugue as­sez bien. Il faut juste gé­rer l’ho­raire, mais c’est très fai­sable. »

L’al­bum de Loud, Tout ça pour ça, se­ra sur le mar­ché le 24 mai. Le rap­peur se­ra en concert au Centre Bell les 31 mai et 1er juin. Pour les dé­tails : fa­ce­book.com/LoudPa­geOf­fi­cielle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.