Le Journal de Quebec

La Davie prioritair­e pour Lévis

Le maire Lehouillie­r fait sa liste d’épicerie en vue des élections fédérales

- taïeb moalla l Tmoallajdq taieb.moalla@quebecorme­dia.com

Le chantier Davie figure en tête de la liste d’épicerie de Gilles Lehouillie­r à l’aube du déclenchem­ent de la campagne électorale fédérale.

Le maire de Lévis a dévoilé ses priorités hier soir, quelques minutes avant le début du conseil municipal. Selon lui, l’obtention par la Davie du contrat de renouvelle­ment des bateaux de ravitaille­ment de la Marine royale canadienne est primordial­e.

«On s’attend à ce que le gouverneme­nt fédéral reconnaiss­ance ce chantier-là. Les deux autres chantiers (en Colombie-Britanniqu­e et en Nouvelle-écosse) sont gavés. Il est temps qu’à Ottawa, on reconnaiss­e que ce chantier-là est un nouveau chantier. Je ne parle pas des politicien­s, mais surtout des fonctionna­ires à Ottawa», a-t-insisté.

Plus tard en soirée, le conseil municipal a unanimemen­t adopté une résolution dans le même sens. On y parle notam- ment de «l’urgent besoin de la Marine pour un navire pétrolier rav it ailleur d’escadre (…) considéran­t la mise au rencart de s deux navires de rav it aill ement NCSM Protecteur et NCSM Preserver».

Outre la Davie, M. Labeaume a cité en vrac plusieurs dossiers prioritair­es soit: La ferme Chapais pour en faire un parc public, l’aérodrome de Pintendre (Lévis juge illégales les activités de parachutis­me) et la réfection du Fort numéro 1 de Lévis et du lieu historique A.C. Davie.

En l i en avec l e pali er provincial, l e maire Lehouillie­r réclame également du f é dér a l de l’argent pour le complexe aquatique de Saint-nicolas et pour le lien routier de Saint-rédempteur.

DYNAMITAGE SURVEILLÉ

Dans un autre dossier, Lévis a décidé hier de lancer un appel d’offres pour engager ses propres experts. Ces derniers étudieront les activités de dynamitage réalisées dans la carrière BML, située à 500 mètres du quartier des Constellat­ions, à Saint-jean-chrysostom­e.

Ces dernières semaines, cinq dynamitage­s ont eu lieu dans ce secteur, dont un hier en début d’après-midi. Même si rien ne lui laisse croire que la situation soit problémati­que, le maire Lehouillie­r dit vouloir adopter le «principe de précaution» pour tranquilli­ser les citoyens. Lors du dynamitage d’hier, censé être le dernier de l’année, la Ville a d’ailleurs installé deux sismograph­es dans deux maisons, une pieutée et l’autre non pieutée en vue de «recueillir des données supplément­aires à celles émises par le foreur de la compagnie BML».

DÉCHETS

D’autre part, pour la deuxième année de suite, Lévis a repris, hier, sa collecte des déchets, à la semaine, pendant l’été.

«Cette mesure répond aux préoccupat­ions de la population qui s’est d’ailleurs montrée satisfaite de cette nouvelle fréquence du service instauré l’an dernier», a mentionné le maire Gilles Lehouillie­r.

C’est durant la campagne électorale de 2013 que M. Lehouillie­r s’était engagé à ramener la collecte hebdomadai­re en été. Entre 2011 et 2014, elle se faisait aux deux semaines, l’été, ce qui avait suscité la grogne des citoyens.

«On s’attend à ce que le gouverneme­nt fédéral

reconnaiss­e ce chantier-là»

— Le maire Gilles

Lehouillie­r

 ?? PHOTO: D'ARCHIVES DANIEL MALLARD ?? Selon le maire de Lévis, l’obtention par la Davie du contrat de renouvelle­ment des bateaux de ravitaille­ment de la Marine royale canadienne est primordial­e. Sur la photo, le chantier maritime vu de la pointe de l’île d’orléans.
PHOTO: D'ARCHIVES DANIEL MALLARD Selon le maire de Lévis, l’obtention par la Davie du contrat de renouvelle­ment des bateaux de ravitaille­ment de la Marine royale canadienne est primordial­e. Sur la photo, le chantier maritime vu de la pointe de l’île d’orléans.
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada