Le Journal de Quebec

Une arme redoutable

Max Scherzer domine depuis le début de la saison avec une moyenne de 1,51

-

WASHINGTON | (Agence QMI) En faisant l’acquisitio­n du lanceur Max Scherzer au cours de la saison morte, les Nationals de Washington savaient qu’ils mettaient la main sur une arme redoutable, mais peut-être pas à ce point.

Scherzer, qui sera sur la butte pour affronter les Blue Jays de Toronto aujourd’hui, connaît un début de saison phénoménal avec les Nationals.

En 10 départs, l’ancien des Tigers de Detroit a maintenu une moyenne de points mérités de 1,51.

«C’est un très bon lanceur», a logiquemen­t convenu le gérant des Nationals Matt Williams, la semaine dernière, en s’adressant aux nombreux journalist­es autour de lui.

Scherzer venait alors de museler les Cubs de Chicago, le 27 mai, au Wrigley Field. Dans un gain de 3-0, il a cédé seulement cinq coups sûrs en sept manches complètes de travail. Scherzer a également retiré 13 frappeurs sur des prises.

Expliquant sa pensée, Williams s’est dit impression­né par la façon dont Scherzer se prépare avant les rencontres.

«Il a un plan pour chaque personne qu’il affronte», a estimé Williams.

INCREVABLE

Le gérant des Cubs, Joe Maddon, a eu aussi eu des bons mots pour Scherzer au terme de ce même match.

«Il ne perd rien, pendant une partie, la qualité de ses lancers se maintient», a noté Maddon.

C’est probableme­nt la durabilité de Scherzer qui rend de si fiers services aux Nationals depuis le début de la saison.

L’artilleur a ainsi oeuvré pendant 71 manches et deux tiers. Une seule fois, il n’a pas lancé sept manches ou plus.

UN DOSSIER TROMPEUR

S’il montre une fiche de 6-3, Scherzer pourrait présenter un dossier encore plus reluisant.

Dans les trois défaites qu’il a subies, l’américain de 30 ans a cédé un total de six points, dont seulement trois mérités.

Un meilleur appui de ses coéquipier­s lui aurait permis d’accumuler au moins sept ou victoires, limitant du coup son nombre de revers.

En 2014, avec les Tigers, Scherzer avait conclu la campagne avec 18 gains contre cinq revers. Il avait toutefois affiché une moyenne de points mérités de 3,15.

 ??  ?? Max Scherzer connaît toute une saison.
Max Scherzer connaît toute une saison.
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada