Le Journal de Quebec

Entre deux feux pour la reconstruc­tion de l’après-memorial

- MARIO MORISETTE

Il est d’usage dans la LHJMQ que le club hôte du tournoi de la Coupe Memorial vive des lendemains très douloureux.

Malgré le départ de plusieurs vétérans de 19 ans et une banque de choix dépouillée, les Remparts ne pourront se permettre d’imiter les Cataractes de Shawinigan. Après avoir soulevé le gros trophée en mai 2012 au Centre Bionest, la formation de Martin Mondou a vé- gété dans les bas-fonds du classement général pendant les deux saisons suivantes.

Les Remparts ne pourront s'offrir pareil passage à vide. Ils emménagero­nt au Centre Videotron en septembre!

«Même si une certaine reconstruc­tion sera inévitable, on ne veut pas finir derniers l’an prochain! C’est pourquoi nous avons gardé le gardien Callum Booth! Ce fut sans doute mon meilleur coup de le conserver au sein de notre organisati­on. À l’exemple des acquisitio­ns des défen- seurs Nikolas Brouillard (l’an dernier) et Ryan Graves (en août)», a mentionné Philippe Boucher conscient qu’il devra revamper son attaque à la suite du départ des Duclair, Erne, Etchegary, Verrier et Tkatchev.

UN PROCESSUS AMORCÉ

Au terme de son bilan saisonnier, Boucher avait rendez-vous en après-midi avec le président Jacques Tanguay pour jeter les bases d’un plan de relance des Diables rouges.

Pas de temps à perdre puisque l’homme de hockey met le cap vers Sherbrooke aujourd’hui pour participer aux premières réunions des assises de la LHJMQ.

S’il décide de sacrifier les 20 ans Brouillard et Matt Murphy avant la séance de repêchage de samedi, Boucher se pointera sûrement au podium durant la première ronde de l’encan.

«D’ici une semaine, les partisans des Remparts auront une bonne idée de la direction que nous prendrons.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada