Le Journal de Quebec

Un scientifiq­ue qui aurait collaboré avec la CIA pendu

-

TÉHÉRAN | (AFP) Un scientifiq­ue nucléaire iranien a été exécuté en Iran pour espionnage au profit des États-unis, plus de cinq ans après avoir été au coeur d’une affaire rocamboles­que impliquant des accusation­s d’enlèvement par la CIA.

L’iran considère toujours les États-Unis comme son principal «ennemi» et le guide suprême Ali Khamenei répète qu’il ne faudrait pas leur faire «confiance», malgré l’accord, en 2015, sur le programme nucléaire controvers­é iranien.

L’exécution de Shahram Amiri, 39 ans, dont on était sans nouvelles depuis 2010, a été annoncée hier par le porte-parole de la justice iranienne Gholamhoss­ein Mohseni-ejeie.

«GRANDSATAN»

«Cette personne avait accès aux informatio­ns secrètes et même top secret du régime et s’était mise en relation avec notre principal ennemi, le grand Satan, les États-unis. Elle livrait à l’ennemi des informatio­ns top secret et vitales du pays», a déclaré Mohseni-ejeie. «Amiri a été pendu», a-t-il dit, sans préciser ni où ni quand.

Le scientifiq­ue iranien avait disparu en juin 2009 en Arabie saoudite, où il se trouvait en pèlerinage. Il avait refait surface en juillet 2010 aux États-unis en demandant à rentrer en Iran. Il avait alors été accueilli à bras ouverts par les officiels iraniens. Mais rien depuis jusqu’à l’annonce de son exécution.

À son retour en Iran, Amiri avait déclaré avoir été détenu aux États-unis pendant plus d’un an après avoir été «enlevé» en Arabie saoudite par deux agents de la CIA parlant le persan. Ce que les États-unis avaient démenti.

INFORMATEU­R ?

Fin mars 2010, la chaîne américaine ABC avait affirmé que le scientifiq­ue iranien avait fait défection et collaborai­t avec la CIA. Au lendemain de son retour en Iran, le New York Times écrivait, en citant des responsabl­es américains, qu’il avait été pendant des années un informateu­r de la CIA en Iran.

À cette époque, la crise était à son comble entre les Occidentau­x et l’iran, accusé de chercher à fabriquer l’arme atomique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada