Le Journal de Quebec

Le chant du cygne d’a-rod

La vedette des Yankees disputera son dernier match vendredi

-

AGENCE QMI | Le portecoule­urs des Yankees de New York, Alex Rodriguez, a annoncé hier qu'il prendra sa retraite de la compétitio­n au terme du match de vendredi pour devenir instructeu­r et conseiller spécial au sein de l’organisati­on.

Le vétéran de 41 ans a rencontré les médias en avant-midi, quelques heures avant le duel contre les Indians de Cleveland au Yankee Stadium. Le numéro 13 a éprouvé des ennuis en 2016, conservant une moyenne au bâton de ,204, en plus de totaliser neuf circuits et 29 points produits en 62 joutes.

«Ce n’est pas une journée facile, car j’aime ce sport et j’adore cette équipe, a-t-il déclaré. Aujourd’hui, je dis au revoir aux deux. Je n’ai jamais pensé que j’allais jouer durant 22 ans.»

«Aucun athlète ne se retire de la façon souhaitée. Nous voulons tous jouer pour toujours, mais ça ne fonc- tionne pas ainsi. Être un sportif profession­nel, c’est aussi accepter la fin de la bonne façon. Dire adieu au baseball est peut-être la partie la plus difficile de mon travail.»

NOUVELLE CARRIÈRE

Le principal intéressé pourra maintenant se concentrer sur ses nouvelles fonctions dès cette semaine. Il a d’ailleurs eu l’occasion d’en discuter mercredi dernier.

«Je suis honoré et reconnaiss­ant d’avoir l’opportunit­é de passer du temps avec la prochaine génération des Yankees», a-t-il émis.

«Nous avons un excitant groupe de jeunes joueurs talentueux à chaque niveau de notre réseau de filiales. Notre tâche est d’utiliser chaque ressource possible pour leur permettre d’atteindre leur plein potentiel, et je crois qu’alex contribuer­a à leur développem­ent et à leurs succès», a ajouté le propriétai­re de la concession, Hal Steinbrenn­er, dans un com- muniqué de presse.

CONTROVERS­E

Ayant claqué 696 longues balles et produit 2084 points en carrière, Rodriguez a surtout fait parler de lui pour une histoire de dopage lui ayant valu notamment une suspension valable pour toute la saison 2014.

Sur le terrain, il a connu trois campagnes avec au moins 50coups de quatre buts. L’ancien des Mariners de Seattle et des Rangers du Texas a pris part à plus de 2780 matchs, lui qui avait paraphé l’entente la plus lucrative de l’histoire du sport après la saison 2000, soit un pacte de 10ans et de 252million­s$.

Récipienda­ire de 10 Bâtons d’argent et de deux Gants dorés, le droitier avait un contrat valide pour 2017 qui lui aurait permis de toucher la somme garantie de 21 millions $.

Rodriguez a été nommé trois fois le joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue américaine et a remporté la Série mondiale en 2009.

 ??  ?? Alex Rodriguez n’a pas été utilisé, hier, assistant au match de l’abri des joueurs.
Alex Rodriguez n’a pas été utilisé, hier, assistant au match de l’abri des joueurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada