Conster­na­tion après un ac­ci­dent de VTT

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS - DO­MI­NIQUE LELIÈVRE

Les res­pon­sables de la zone d’ex­ploi­ta­tion contrô­lée (ZEC) Ja­ro, en Beauce, ai­me­raient pou­voir agir da­van­tage en ma­tière de sé­cu­ri­té après la mort, pour la deuxième fois en deux ans, d’un conduc­teur de vé­hi­cule tout ter­rain (VTT) sur leur ter­ri­toire.

La Sû­re­té du Qué­bec a confir­mé hier que l’homme gra­ve­ment bles­sé dans une em­bar­dée à VTT, sa­me­di soir, sur le ter­ri­toire de la ZEC Ja­ro à Saint-théo­phile, n’a pas sur­vé­cu.

An­dré Le­blanc, un ré­sident de Qué­bec de 57 ans, au­rait per­du la maî­trise de l’en­gin dont il avait les com­mandes dans une pente. Il était en com­pa­gnie d’une femme dans la cin­quan­taine, dont l’iden­ti­té n’a pas été dé­voi­lée, quand leur vé­hi­cule s’est ren­ver­sé, vers 17 h.

D’après le pré­sident de la ZEC Ja­ro, Gaé­tan Gi­guère, l’ac­ci­dent s’est pro­duit dans un che­min fo­res­tier non ba­li­sé si­tué près du lac des Cygnes. C’est la pas­sa­gère qui, ayant su­bi des bles­sures moins im­por­tantes, a contac­té le 911 avec son cel­lu­laire. Elle avait une jambe écra­sée par l’en­gin.

PEU DE CONTRÔLE

Le di­rec­teur gé­né­ral de l’en­droit, Gilles Pa­quet, n’a pas ca­ché sa stu­pé­fac­tion, alors qu’un drame si­mi­laire s’est pro­duit il y a un an à peine.

« Ça me coupe les deux jambes », lance-t-il au Jour­nal. Un homme dans la tren­taine avait lui aus­si trou­vé la mort au cours d’une nuit plu­vieuse en juin 2017, après une fausse ma­noeuvre à VTT.

Bien que les cir­cons­tances de l’ac­ci­dent de sa­me­di laissent croire à une « simple mal­adresse », le di­rec­teur gé­né­ral fait re­mar­quer que les res­pon­sables de ter­ri­toires comme le sien ont peu de contrôle sur les ama­teurs de VTT qui leur rendent vi­site.

« On est des ter­ri­toires pu­blics et on ne peut pas in­ter­ve­nir de ma­nière aus­si ef­fi­cace qu’on l’es­pé­re­rait, parce qu’on n’a pas la loi de notre bord », af­firme M. Pa­quet.

Il ajoute que ses em­ployés sont sou­vent té­moins d’in­frac­tions comme la conduite d’un VTT sous l’âge lé­gal de 16 ans, la vi­tesse ou le non-port du casque, alors que leur pou­voir d’ac­tion se li­mite à de simples aver­tis­se­ments.

« Il fau­drait que la SQ soit plus pré­sente en­core sur le ter­ri­toire, mais ils ont leur job à faire aus­si, et cou­vrir un ter­ri­toire comme le nôtre qui est as­sez vaste, en plein bois, tu ne peux pas tout le temps être pré­sent », re­con­naît-il.

PRÉ­VEN­TION

La ZEC Ja­ro pré­cise qu’elle fe­ra des ef­forts sup­plé­men­taires en ma­tière de pré­ven­tion à la lu­mière du triste évé­ne­ment sur­ve­nu sa­me­di.

« On va sen­si­bi­li­ser nos membres vrai­ment beau­coup à la sé­cu­ri­té, à faire at­ten­tion et à ne pas sor­tir des sen­tiers », men­tionne Gaé­tan Gi­guère.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.