Beau­coup de femmes « po­teaux » chez la CAQ

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS - AN­NA­BELLE BLAIS ET PHI­LIPPE LAN­GLOIS

Même si la Coa­li­tion ave­nir Québec réus­sit l’ex­ploit de pré­sen­ter plus de femmes que d’hommes pour cette élec­tion, celles-ci de­meurent sa­cri­fiées en plus grand nombre dans des cir­cons­crip­tions per­dues d’avance.

À par­tir des pro­jec­tions et pro­ba­bi­li­tés de qc125.com et too­clo­se­to­call.ca, nous avons cal­cu­lé que la CAQ sa­cri­fie 29 femmes dans 41 cir­cons­crip­tions non pre­nables, c’est-à-dire où un can­di­dat a moins de 20 % de chances de ga­gner.

À l’in­verse, une ma­jo­ri­té de 84 cir­cons­crip­tions dites pre­nables est d’abord don­née à des hommes, soit 47 cir­cons­crip­tions contre 36 pour les femmes.

AILLEURS

Pour les autres par­tis, l’écart entre les femmes et les hommes en­voyés en ter­ri­toires hos­tiles est moins éle­vé.

Par exemple, Québec so­li­daire compte da­van­tage de cir­cons­crip­tions non pre­nables. Mais la dis­tri­bu­tion est équi­table, soit 61 femmes et 56 hommes. Quant à leurs cinq cir­cons­crip­tions pre­nables, trois sont ré­ser­vés aux hommes et 2 aux femmes.

Le Par­ti li­bé­ral du Québec pré­sente aus­si en­vi­ron le même nombre de femmes et d’hommes, res­pec­ti­ve­ment 28 et 31, dans des cir­cons­crip­tions non pre­nables.

Mais les hommes sont tou­te­fois avan­ta­gés puisque 35 d’entre eux sont can­di­dats dans une cir­cons­crip­tion pre­nable contre 23 pour les femmes.

Le Par­ti qué­bé­cois est ce­lui qui pré­sente la plus grande pro­por­tion d’hommes dans des cir­cons­crip­tions per­dues d’avance, soit 58 hommes contre 44 femmes.

HIS­TO­RIQUE

À l’heure actuelle, 47 % des can­di­da­tures sont des femmes. Mais en consi­dé­rant les chances de ga­gner de cha­cune d’entre elles à par­tir des don­nées de too­clo­se­to­call.ca et de qc125.com, il est per­mis de croire que la pro­por­tion se­ra moindre au Sa­lon bleu.

Nous avons dé­ter­mi­né qu’au moins 43 femmes étaient can­di­dates dans des cir­cons­crip­tions où la vic­toire est pra­ti­que­ment ac­quise (pro­ba­bi­li­té de vic­toire de 80 %), ce qui per­met­trait d’at­teindre 34 % d’élues à l’as­sem­blée na­tio­nale.

Si l’on consi­dère l’en­semble des cir­cons­crip­tions dites « pre­nables », c’es­tà-dire où la pro­ba­bi­li­té de l’em­por­ter est d’au moins 20 % et où des femmes sont can­di­dates, on ar­rive à un po­ten­tiel maxi­mal de 53 femmes élues, pour une pa­ri­té de 42 % au Sa­lon bleu.

Mais même en ne re­te­nant que le scé­na­rio le plus conser­va­teur, le re­cord de 41 femmes élues à l’as­sem­blée (32,8 %) de 2012 se­rait bat­tu.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.