Le­sacà­dos pare-balles po­pu­laire auxé­tats-unis

Le Journal de Quebec - - MONDE -

Une firme is­raé­lienne dit avoir ven­du ces der­niers mois aux États-unis des cen­taines de sacs à dos pare-balles, der­niers-nés de sa gamme d’équi­pe­ment de pro­tec­tion de­puis la tue­rie dans une école de Park­land, en Flo­ride. « Nous avons conçu un sac à dos pare-balles à la de­mande de nos dis­tri­bu­teurs aux États-unis après l’énorme trau­ma­tisme pro­vo­qué par la fu­sillade de fé­vrier en Flo­ride », a dit Snir Ko­ren, PDG de Ma­sa­da Ar­mour. Ni­ko­las Cruz, 19 ans, avait ou­vert le feu et tué 17 per­sonnes, le 14 fé­vrier, dans son an­cienne école avec un fu­sil se­mi-au­to­ma­tique de type AR-15. Le mo­dèle de base, d’un poids de 6 lb, pro­tège contre les tirs de pis­to­let de 9 mm et est ven­du 500 $. Une ver­sion amé­lio­rée, plus lourde, est cen­sée pro­té­ger contre les tirs de fu­sils d’as­saut M-16 et Ka­lach­ni­kov pour plus de 700 $.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.