Trois joueurs du Rouge et Or dans le top 20 de la LCF

Mathieu Betts, Alexandre Sa­vard et Sa­muel Tho­mas­sin par­mi les plus beaux es­poirs

Le Journal de Quebec - - SPORTS - RICHARD BOUTIN

Mathieu Betts oc­cupe le 2e rang du pre­mier clas­se­ment du Bu­reau de re­cru­te­ment de la LCF pu­blié hier.

Par­mi les 20 plus beaux es­poirs, on re­trouve trois autres joueurs du RSEQ. L’ai­lier rap­pro­ché Alexandre Sa­vard et le garde Sa­muel Tho­mas­sin, du Rouge et Or, ain­si que le blo­queur Maurice Sim­ba, des Stin­gers de Con­cor­dia, oc­cupent res­pec­ti­ve­ment les 10e, 12e et 18e éche­lons.

L’ai­lier dé­fen­sif du Rouge et Or de l’uni­ver­si­té La­val avait im­pres­sion­né les re­cru­teurs en mai der­nier au PEPS à l’oc­ca­sion du Dé­fi Est-ouest ré­ser­vé aux meilleurs es­poirs en pré­vi­sion du pro­chain re­pê­chage en réus­sis­sant no­tam­ment un tou­ché.

« C’est flat­teur, a men­tion­né Betts, mais c’est un clas­se­ment pro­vi­soire. Je dois faire abs­trac­tion de tout afin de ne pas me mettre trop de pres­sion sur les épaules. J’en dois beau­coup à mes co­équi­piers, no­tam­ment Vincent Des­jar­dins, avec qui je peau­fine mon jeu de­puis quatre ans, et Marc [For­tier], qui me place dans des si­tua­tions fa­vo­rables pour réa­li­ser des jeux. »

« Quand je suis ar­ri­vé à La­val, j’ai en­cer- clé l’an­née 2018, de pour­suivre le double vain­queur du tro­phée J.P. Me­tras dé­cer­né au joueur de ligne par ex­cel­lence au pays. C’était ma 4e an­née [an­née de re­pê­chage] et mon stage 4 dans mon pro­gramme d’édu­ca­tion phy­sique. Je pas­sais ma vie au PEPS, mais ma réa­li­té est dif­fé­rente cette an­née avec mon stage à Saint-jean-eudes. »

JOUEUR COM­PLET

Sa­vard était très heu­reux de ce pre­mier clas­se­ment. « Ma per­for­mance au Dé­fi EstOuest a ou­vert des yeux, a-t-il illus­tré, mais je dois conti­nuer à tra­vailler fort. J’ai la chance d’ap­prendre du meilleur en Mathieu Ber­trand. Jus­tin [Éthier] m’aide aus­si beau­coup. J’ai amé­lio­ré ma tech­nique sur les blocs et je cours de meilleurs tra­cés. Je suis un joueur plus com­plet. »

« Il s’agit d’une bonne nou­velle, mais je n’ai pas d’ob­jec­tif en termes de clas­se­ment, d’ajou­ter le pro­duit des Chee­tahs de Va­nier. L’im­por­tant est le clas­se­ment de l’équipe à la fin no­vembre. »

Na­tif de Sur­rey en Co­lom­bie-bri­tan­nique, l’ai­lier dé­fen­sif Jo­na­than Kong­bo, des Vo­lun­teers du Ten­nes­see, trône au pre­mier rang. Dans le top 10 des meilleurs es­poirs, on ne re­trouve que deux joueurs évo­luant dans le ré­seau uni­ver­si­taire ca­na­dien et 11 au to­tal, dont le quart-ar­rière Mi­chael O’connor, des Thun­der­birds de UBC, qui ferme la marche en 20e place.

OU­BLIÉ ?

Heu­reux pour ses trois joueurs, Glen Cons­tan­tin n’en re­vient pas de ne pas voir le nom de son pla­queur étoile Vincent Des­jar­dins dans ce pre­mier clas­se­ment. « Je ca­pote, a dé­bi­té l’en­traî­neur-chef du Rouge et Or. Des en­traî­neurs de la LCF m’ont dit qu’on avait deux choix de pre­mière ronde sur la ligne dé­fen­sive. La se­maine der­nière à l’en­traî­ne­ment, un re­cru­teur des Ar­go­nauts ai­mait ce qu’il voyait et m’a de­man­dé qui était le nu­mé­ro 94. Je lui ai dit que c’était le 92 [Des­jar­dins] en match. Vincent a été do­mi­nant au Dé­fi Est-ouest et per­sonne n’a réus­si à le blo­quer. »

« Ou bien il y a plu­sieurs joueurs que je ne connais pas ou des gens de­vraient re­gar­der plus de films de Vincent. »

Le prin­ci­pal in­té­res­sé re­fu­sait de s’en faire. « Je ré­agis très bien. Je vais pen­ser au re­pê­chage à comp­ter de jan­vier. Je vais connaître une belle sai­son et avoir du fun avec mes amis. Il ne s’agi­ra pas d’une mo­ti­va­tion sup­plé­men­taire. »

PHO­TO D’AR­CHIVES

Mathieu Betts lors de la vic­toire du Rouge et Or à la Coupe Mit­chell à Cal­ga­ry en no­vembre der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.