Ba­layage en règle à Ottawa

Les bâ­tons des Ca­pi­tales ré­sonnent dans une qua­trième vic­toire de suite, au compte de 7-3

Le Journal de Quebec - - SPORTS - Sté­phane Ca­do­rette l ste­phane.ca­do­rette @que­be­cor­me­dia.com 418.683.1573 2303

Tout juste avant leur der­nier sé­jour de la sai­son à do­mi­cile et avec les sé­ries qui ap­prochent à grands pas, les Ca­pi­tales prennent les grands moyens pour calmer ceux qui craignent que leur at­taque cause leur perte, sor­tant le ba­lai aux dé­pens des Cham­pions d’ottawa.

Il faut dire que ces mêmes Cham­pions le sont uni­que­ment de nom, mais n’em­pêche que les Ca­pi­tales ont de nou­veau sor­ti al­lè­gre­ment leurs bâ­tons dans un gain de 7-3.

C’est donc dire qu’à leurs quatre der­niers duels sur la route face à Ottawa et Sus­sex, l’at­taque a en­re­gis­tré pas moins de 35 points. Pas si mal quand l’un des pre­miers à émettre des doutes sur l’ali­gne­ment of­fen­sif a sou­vent été le gé­rant lui-même, Pa­trick Sca­la­bri­ni !

« C’est ras­su­rant, ab­so­lu­ment, a-t-il men­tion­né au terme du car­nage. C’était sou­vent une source d’in­quié­tude, car on n’a pas sou­vent gé­né­ré beau­coup d’of­fen­sive cette sai­son. Avoir de belles ré­ponses de cer­tains gars, ça change notre dy­na­mique of­fen­sive. »

WIL­SON ET VAN STRATTEN TONNENT

C’est Nick Van Stratten, en­core lui, qui a ré­pé­té le scé­na­rio de la veille avec un triple, cette fois bon pour deux points, en troi­sième manche. Les Cham­pions n’ont pas je­té l’éponge en ni­ve­lant la marque à 2-2 à la manche sui­vante. Une er­reur de James Mco­wen, qui a ra­té la balle au champ gauche, a ou­vert la voie à cette rare sé­quence fruc­tueuse des ri­vaux.

En sixième manche, un autre joueur qui ne perd pas son temps de­puis sa ve­nue avec les Ca­pi­tales, Zach Wil­son, s’est payé un coup de cir­cuit de trois points.

Van Stratten, en sep­tième, a ajou­té à la marque avec un double pro­duc­tif, son troi­sième de quatre coups sûrs de la ren­contre. Ka­lian Sams a aus­si ajou­té son grain de sel dans le pique-nique avec un cir­cuit en so­lo à la manche sui­vante.

Au mon­ti­cule, La­za­ro Blan­co a ré­col­té sa cin­quième vic­toire de la sai­son, sa pre­mière de­puis le 10 août. Un seul point mé­ri­té a été ajou­té à sa fiche, lui qui en a donc concé­dé seule­ment huit à ses cinq der­niers dé­parts.

Il n’a ac­cor­dé que quatre coups sûrs et éven­té huit frap­peurs en sept manches com­plètes. « Il est notre meilleur par­tant de­puis quelque temps. Je ne sais pas com­ment l’ex­pli­quer, mais de­puis son re­tour avec nous, il semble lan­cer plus fort et fait très mal pa­raître les frap­peurs », s’est ré­joui Sca­la­bri­ni.

Ce soir, au stade Ca­nac (19 h 05), l’as lan­ceur Arik Si­ku­la (8-2) ef­fec­tue­ra son re­tour at­ten­du avec la for­ma­tion qué­bé­coise, lui qui re­vient d’un sé­jour à Sal­tillo, dans la Ligue mexi­caine. Les Ja­ckals du New Jer­sey sont les vi­si­teurs pour une sé­rie de quatre matchs.

MAN­DU­LEY PAR­MI LES ÉTOILES

Sans sur­prise, Yor­dan Man­du­ley, qui a ajou­té deux coups sûrs et trois points comp­tés hier, a ga­gné sa place au sein de la pre­mière équipe d’étoiles de la Ca­nam au poste d’ar­rêt-court. Le Cu­bain est l’unique re­pré­sen­tant des Ca­pi­tales, lui qui se bat tou­jours pour le titre de cham­pion frap­peur de la ligue et qui n’a com­mis que sept er­reurs en dé­fen­sive.

Les Mi­ners de Sus­sex sont les mieux représentés avec quatre joueurs, tan­dis que les Aigles de Trois-ri­vières en re­ven­diquent trois. L’an­cien des Caps Sébastien Bou­cher (Ottawa) a lui aus­si mé­ri­té sa place par­mi les étoiles à titre de frap­peur dé­si­gné.

PHO­TO D’AR­CHIVES, STEVENS LE­BLANC

Zach Wil­son a rom­pu une im­passe de 2-2 de la ma­nière la plus re­ten­tis­sante qui soit, avec un coup de cir­cuit de trois points en sixième manche.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.