L’avance de la CAQ s’est en­vo­lée

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS - GE­NE­VIÈVE LA­JOIE

La CAQ glisse en ter­rain mi­no­ri­taire et se re­trouve pra­ti­que­ment nez à nez avec le Par­ti li­bé­ral. Pé­quistes et so­li­daires pro­fitent de la désaf­fec­tion des élec­teurs en­vers Fran­çois Le­gault.

Une mau­vaise per­for­mance au débat et des mal­adresses en­tou­rant les tests qu’il veut im­po­ser aux nou­veaux ar­ri­vants ont en­traî­né le chef ca­quiste dans « une spi­rale né­ga­tive », se­lon le son­deur Jean-marc Lé­ger.

« La charte des va­leurs a fait perdre le PQ. Le dossier sur l’im­mi­gra­tion est en train de faire la même chose pour la CAQ », constate-t-il.

À 13 jours du scru­tin, la CAQ ne bé­né­fi­cie plus que de 31 % des in­ten­tions de vote, une perte de six points en deux se­maines, ré­vèle un sondage Lé­ger–lcn.

Les troupes de Phi­lippe Couillard ré­cu­pèrent leur élec­to­rat tra­di­tion­nel et ob­tiennent 30 % d’ap­puis. Les non-fran- co­phones et les Qué­bé­cois de 55 ans et plus re­viennent tran­quille­ment au PLQ.

LE PO­TEN­TIEL DE CROIS­SANCE DU PQ

Fort d’un bon dé­but de cam­pagne, Jean-fran­çois Li­sée a fait des gains (21 %) de­puis le dé­clen­che­ment des élec­tions, mais ses ap­puis sont de­meu­rés stables de­puis deux se­maines.

« Le PQ a un po­ten­tiel de crois­sance. M. Li­sée est le deuxième choix des autres par­tis po­li­tiques, s’il connais­sait un troi­sième bon débat, il peut y avoir une ten­dance qui se crée », analyse M. Lé­ger.

Avec 14 % des in­ten­tions de vote, en hausse de trois points, Ma­non Mas­sé et Ga­briel Na­deau-du­bois peuvent es­pé­rer faire élire « quelques » dé­pu­tés de plus.

« Pour Qué­bec so­li­daire, c’est à Mon­tréal qu’ils peuvent faire des gains, si­non, ça peut être soit Ta­sche­reau [à Qué­bec], soit Sher­brooke », sou­ligne le pré­sident de la firme Lé­ger.

Rien pour en­cou­ra­ger Fran­çois Le­gault, qui a même per­du des plumes chez les fran­co­phones et qui doit se conten­ter d’un élec­to­rat fra­gile. Seule­ment la moi­tié des Qué­bé­cois qui ap­puient la CAQ consi­dèrent leur choix comme étant dé­fi­ni­tif.

L’IM­MI­GRA­TION EST POLARISANTE

L’im­mi­gra­tion est un en­jeu po­la­ri­sant. 45 % des Qué­bé­cois es­timent qu’il faut di­mi­nuer le nombre d’im­mi­grants que le Qué­bec ac­cueille chaque an­née. 39 % des gens son­dés sont en fa­veur du main­tien du seuil d’im­mi­gra­tion ac­tuel, alors que 8 % des élec­teurs mi­litent en fa­veur d’une aug­men­ta­tion du nombre d’im­mi­grants.

« Sur le fonds, les gens sont d’ac­cord avec la CAQ [qui pro­pose une baisse des seuils d’im­mi­gra­tion]. Sur les moyens, les gens sont en désac­cord », se­lon lui.

Le pre­mier débat des chefs a été le moment le plus im­por­tant de la cam­pagne élec­to­rale aux yeux d’une ma­jo­ri­té d’élec­teurs. Ce qui fait dire au son­deur que tout est pos­sible après la pré­sen­ta­tion du se­cond débat en fran­çais de­main à TVA.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.