La jus­tice en­quête sur Tes­la à pro­pos d’un tweet

Le Journal de Quebec - - MONDE -

SAN FRAN­CIS­CO | (AFP) Rude re­tour sur Terre pour Elon Musk. Après avoir pré­sen­té le pre­mier tou­riste qui fe­ra le tour de la Lune grâce à lui, le mil­liar­daire se re­trouve dans le vi­seur de la jus­tice amé­ri­caine à cause de son construc­teur de voi­tures élec­triques Tes­la.

Peu de jours passent sans nou­velles du fan­tasque homme d’affaires : Tes­la a confir­mé hier que le mi­nis­tère amé­ri­cain de la Jus­tice en­quê­tait après un tweet d’elon Musk évo­quant dé­but août son in­ten­tion de re­ti­rer le groupe de la cote et as­su­rant avoir, pour réa­li­ser l’opé­ra­tion, un « fi­nan­ce­ment as­su­ré ».

Le titre s’était alors en­vo­lé et les in­ves­tis­seurs qui avaient pa­rié de longue date sur la baisse du titre – es­ti­mant que M. Musk pro­met­tait beau­coup et te­nait peu – ont per­du beau­coup d’ar­gent.

« Le mois der­nier, après l’an­nonce par Elon [Musk] qu’il son­geait à re­ti­rer l’en­tre­prise de la cote, Tes­la a re­çu, de la part du mi­nis­tère de la Jus­tice, une de­mande de do­cu­ments [à four­nir] vo­lon­tai­re­ment et [Tes­la] s’est mon­tré co­opé­ra­tif et y a ré­pon­du », a in­di­qué un porte-pa­role du groupe. Tou­te­fois, « nous n’avons pas re­çu d’as­si­gna­tion ni de de­mande de dé­po­si­tion ou autre procédure for­melle », a-t-on pour­sui­vi de même source.

Le groupe a de­puis aban­don­né l’idée de quit­ter la bourse et l’ac­tion a per­du jus­qu’à 30 % de sa va­leur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.