Mos­cou « a vou­lu l’as­sas­si­ner »

Un Pus­sy Riot ca­na­do-russe au­rait été em­poi­son­né

Le Journal de Quebec - - MONDE -

BER­LIN | (AFP) Hors de dan­ger, mais tou­jours en soins in­ten­sifs, le mi­li­tant du groupe contes­ta­taire russe Pus­sy Riot, Pio­tr Ver­zi­lov, a « très vrai­sem­bla­ble­ment » été em­poi­son­né, es­timent ses mé­de­cins al­le­mands, ren­for­çant les proches dans leur dé­non­cia­tion d’une « pro­bable ten­ta­tive d’as­sas­si­nat ».

Les ex­per­tises mé­di­cales réa­li­sées à Ber­lin et à Mos­cou sug­gèrent « très vrai­sem­bla­ble­ment un cas d’em­poi­son­ne­ment », a dé­cla­ré le Dr Kai-uwe Eckardt, un mé­de­cin du grand hô­pi­tal de la Cha­ri­té à Ber­lin, au cours d’une confé­rence de presse.

La sub­stance in­cri­mi­née reste in­con­nue et l’hô­pi­tal a re­fu­sé de se perdre en conjec­tures sur les cir­cons­tances de l’in­toxi­ca­tion. « Nous ne pou­vons bien évi­dem­ment rien dire sur la fa­çon dont la sub­stance est en­trée dans son corps, ce n’est pas notre tra­vail », a dit le di­rec­teur de l’éta­blis­se­ment, Karl Max Einhäu­pl.

Mais pour l’épouse de Pio­tr Ver­zi­lov, une cé­lèbre mi­li­tante de Pus­sy Riot dont il est dé­sor­mais sé­pa­ré, quel­qu’un en Rus- sie, peut-être une « agence des forces de sé­cu­ri­té », a vou­lu l’as­sas­si­ner.

« C’était pro­ba­ble­ment une ten­ta­tive d’as­sas­si­nat ou au moins d’in­ti­mi­da­tion [...] on a des soup­çons, mais on ne peut pas en par­ler sans l’ac­cord » de Pio­tr Ver­zi­lov, a dit Nadejda To­lo­kon­ni­ko­va, qui avait été dé­te­nue près de deux ans pour une « prière punk » en 2012 contre Vla­di­mir Pou­tine.

« DANS SON CERVEAU »

Le jeune homme, qui a éga­le­ment la na­tio­na­li­té ca­na­dienne, reste en soins in­ten­sifs, mais peut s’ex­pri­mer et son état « s’amé­liore de jour en jour », a sou­li­gné le doc­teur Einhäu­pl.

Mme To­lo­kon­ni­ko­va as­sure néan­moins que M. Ver­zi­lov « n’ar­rive pas à dire où il est ». « Le poi­son est tou­jours dans son cerveau, il n’ar­rive pas à concen­trer son at­ten­tion pen­dant plus de 10 se­condes », a-t-elle ex­pli­qué au cours d’une confé­rence de presse.

M. Ver­zi­lov a fait les gros titres le 15 juillet en en­va­his­sant avec sa pe­tite amie Ve­ro­ni­ka Ni­koul­chi­na no­tam­ment, la pe­louse pen­dant la fi­nale de la Coupe du monde de soc­cer en Rus­sie. Ils ont été condam­nés à 15 jours de pri­son.

PHO­TO AFP

NADEJDA To­lo­kon­ni­ko­va, la FEMME DE Pio­tr Ver­zi­lov, Hos­pi­ta­li­sé après avoir ÉTÉ vrai­sem­bla­ble­ment Em­poi­son­né, a li­vré un té­moi­gnage Hier lors D’un point DE presse.

PIO­TR VER­ZI­LOV Hos­pi­ta­lisq

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.