Ra­fraî­chis­sant, le jeune

Le Journal de Quebec - - SPORTS -

Jes­pe­ri Kot­ka­nie­mi a fait du che­min de­puis ven­dre­di der­nier. Ce jour-là, il était ap­pa­ru com­plè­te­ment per­du lors du match des re­crues entre le Ca­na­dien et les Sé­na­teurs. Il était net­te­ment plus à l’aise lun­di soir contre les De­vils.

Il a dé­gai­né ra­pi­de­ment et avec pré­ci­sion lorsque le défenseur Ri­nat Va­liev lui a pas­sé la ron­delle sur son but.

Le jeune Fin­lan­dais a vi­si­ble­ment ap­pré­cié sa soi­rée. On l’a vu le sou­rire fen­du jus­qu’aux oreilles à plusieurs re­prises. C’était plai­sant à voir.

Comme le lui a conseillé Sa­ku Koi­vu avant son dé­part pour Mon­tréal, il ne se met pas de pres­sion sur les épaules.

IL DE­VRA PRENDRE DU POIDS

La suite des choses dé­ci­de­ra de son sort pour la sai­son à ve­nir. Il fait 6 pieds 2 pouces, mais il doit aug­men­ter sa masse mus­cu­laire.

Un mon­sieur de SaintHya­cinthe, Steve Mas­sé, m’a écrit à son su­jet pour dire que Kot­ka­nie­mi lui rap­pelle Bob­by Smith dans son jeune temps. La com­pa­rai­son est bonne.

Smith était plus grand, lui qui fai­sait 6 pieds 4 pouces, et il était élan­cé. Et, comme Kot­ka­nie­mi, il por­tait le nu­mé­ro 15.

Avis à ceux qui font des conclu­sions ra­pides : on ne com­pare pas le jeune à Smith !

Chaque chose en son temps.

AT­TEN­DONS

Comme il ne faut pas dire non plus que le Ca­na­dien a com­mis une er­reur en pré­fé­rant Kot­ka­nie­mi à Bra­dy Tka­chuk. Ça s’est dit dans les réseaux so­ciaux après la ren­contre Ca­na­dien-sé­na­teurs au tour­noi des re­crues.

J’étais de ceux qui croyaient que Tka­chuk fe­rait une bonne ac­qui­si­tion pour le Tri­co­lore. Mais les dé­ci­deurs de l’or­ga­ni­sa­tion y sont al­lés avec la lo­gique en op­tant pour un joueur de centre. La pa­tience est de mise. Si Kot­ka­nie­mi re­tourne jouer en Fin­lande, ce se­ra pour les bonnes rai­sons.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.