Le cas in­tri­gant de Hun­ter Shin­ka­ruk

Le Journal de Quebec - - SPORTS - JO­NA­THAN BER­NIER

C’est fas­ci­nant de voir à quel point l’éva­lua­tion d’un joueur peut va­rier d’une per­sonne à l’autre. Celle de Hun­ter Shin­ka­ruk, par exemple.

Au terme du match des De­vils du New Jer­sey, il s’en trou­vait au­tant pour louan­ger son ef­fort que pour dé­crier son jeu.

De­puis que les Ca­nucks de Van­cou­ver en ont fait leur choix de pre­mier tour en 2013, l’al­ber­tain n’a dis­pu­té que 15 matchs dans la LNH. Ses dé­trac­teurs ont sans doute rai­son.

Pour­tant, lun­di soir, le pa­ti­neur de 23 ans a été l’un des joueurs les plus in­tenses. Constam­ment à la pour­suite du por­teur de la ron­delle, il a ter­mi­né la soi­rée avec cinq mises en échec. Au sein des deux for­ma­tions, il n’y a que Blake Co­le­man, des De­vils, qui a dis­tri­bué plus de coups d’épaule (huit).

« C’est le type de joueur que je suis. Bien sûr, j’adore noir­cir la feuille de poin­tage, ce qui n’a pas été le cas ce soir [lun­di], mais je suis un tra­vaillant et j’ai du cran. J’aime fon­cer au fi­let », a énu­mé­ré Shin­ka­ruk, une fois de re­tour dans le ves­tiaire.

À SUIVRE...

Ac­quis en re­tour de Ker­by Ry­chel en août, Shin­ka­ruk croit que le nou­veau sys­tème de Claude Ju­lien pour­rait bien fa­vo­ri­ser son style.

« Je me sens bien dans ce sys­tème. Je peux ex­ploi­ter ma ra­pi­di­té », a-t-il ajou­té.

Alors, où est le pro­blème ? Un match ne fait pas une sai­son, sur­tout pas un match pré­pa­ra­toire contre une équipe B. La preuve : Joe Mor­row avait connu tout un match à la gauche de Shea We­ber, à Qué­bec, lors du pre­mier match pré­pa­ra­toire du Ca­na­dien l’an der­nier. On a ra­pi­de­ment dé­chan­té.

Donc, la fai­blesse du jeune homme se si­tue pos­si­ble­ment sur le plan de la cons­tance. Il se­ra in­té­res­sant d’ob­ser­ver l’évo­lu­tion de son ef­fort au cours des pro­chains jours.

Son manque de fi­ni­tion près du fi­let ad­verse est peut-être un autre in­dice ex­pli­quant ses courts sé­jours dans la LNH. Même dans la Ligue amé­ri­caine, il n’a ja­mais su se faire jus­tice dans ce do­maine.

En at­taque, il a connu sa meilleure sai­son en 2015-2016. Il avait ins­crit 21 buts en 45 matchs avec les Co­mets d’uti­ca.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.