Les so­li­daires prêtent ser­ment à la reine, sans y croire

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS - PA­TRICK BEL­LE­ROSE

Les dé­pu­tés so­li­daires ont pro­non­cé leur ser­ment d’al­lé­geance à la reine d’an­gle­terre à l’abri des re­gards hier, avant d’ad­mettre qu’ils n’en croyaient pas un mot.

« Est-ce que je crois vrai­ment à l’ins­ti­tu­tion mo­nar­chique qui im­pose ses vues sur le Qué­bec ? Ab­so­lu­ment pas ! », a com­men­té le nou­veau dé­pu­té de Ro­se­mont, Vincent Ma­ris­sal, à peine une heure après avoir prê­té ser­ment.

Contrai­re­ment à la cou­tume, les dé­pu­tés so­li­daires ont pro­non­cé en pri­vé le tra­di­tion­nel ser­ment qui pré­voit qu’un dé­pu­té doit por­ter « vraie al­lé­geance à Sa Ma­jes­té la reine Eli­za­beth II ». Il s’agi­rait d’une pre­mière dans l’his­toire de l’as­sem­blée na­tio­nale.

En point de presse par la suite, la chef par­le­men­taire de Qué­bec so­li­daire a qua­li­fié cette cou­tume de « ri­tuel ar­chaïque et fran­che­ment désa­gréable ». Tou­te­fois, les dé­pu­tés sont obli­gés de s’y sou­mettre pour être assermentés. « On a trou­vé une fa­çon de pou­voir sié­ger, parce que c’est fon­da­men­tal, tout en se res­pec­tant, nous », a ex­pli­qué Ma­non Massé.

« Nous, col­lec­ti­ve­ment, on a joué le jeu parce que c’est un jeu, un gros jeu », a-telle ajou­té, pré­ci­sant que prê­ter ser­ment à la reine en 2018, « ce n’est pas sé­rieux ».

Mal­gré tout, Vincent Ma­ris­sal re­fuse d’y voir un par­jure ou une forme de men- songe. « Le men­songe, ce se­rait de dire quelque chose en pu­blic au­quel on ne croit pas », es­time-t-il, alors que son ser­ment a été pro­non­cé de­vant le se­cré­taire gé­né­ral de l’as­sem­blée na­tio­nale, Mi­chel Bon­saint. Plu­sieurs de ses col­lègues ont éga­le­ment re­con­nu avoir été mal à l’aise de de­voir prê­ter ser­ment à la reine.

PRÉ­CÉ­DENTS

Les dé­pu­tés de Qué­bec so­li­daire ne sont tou­te­fois pas les seuls in­dé­pen­dan­tistes à avoir re­fu­sé de pro­mettre pu­bli­que­ment d’être loyaux à la cou­ronne bri­tan­nique. En Ir­lande, les élus du par­ti na­tio­na­liste Sinn Fein re­fusent car­ré­ment de sié­ger au par­le­ment de West­mins­ter.

PHO­TO SI­MON CLARK

Ma­non Massé, chef par­le­men­taire de QS.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.