Courses de chars bruyants : des droits ac­quis ?

Le Journal de Quebec - - OPINIONS -

« Les courses de gros bo­lides cy­lin­drés, un sport ? Faites-moi rire. Puis-je ami­ca­le­ment sug­gé­rer à ces spor­tifs lé­sés dans leurs droits lé­gi­times de pol­luer de por­ter plainte aus­si à L’ONU, et même à la Cour pé­nale in­ter­na­tio­nale ? Que c’est donc beau et louable de se “battre” pour ça en prio­ri­té, mais pas pour des pa­co­tilles comme la dé­gra­da­tion de nos pro­grammes so­ciaux (san­té et édu­ca­tion), ou des fu­ti­li­tés comme la montée “na­tu­relle” des in­éga­li­tés éco­no­miques, ou bien en­core pour la culture. Pour ces per­sonnes al­lu­mées, les courses de chars re­lèvent du bien com­mun. Les courses de che­vaux ont dis­pa­ru au Qué­bec même avec des droits ac­quis et alors que c’était bien moins nui­sible. Mais c’est pas pa­reil du tout. »

LÉO-PAUL LAU­ZON

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.