Des re­mords, mais pas de li­bé­ra­tion condi­tion­nelle pour Paul Ber­nar­do

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS -

AGENCE QMI | Paul Ber­nar­do, l’un des cri­mi­nels ayant mar­qué l’his­toire ju­di­ciaire du Ca­na­da, a ad­mis hier que ses crimes étaient hor­ribles, lors d’une au­dience pour l’ob­ten­tion d’une se­mi­li­ber­té qui lui a été fi­na­le­ment re­fu­sée.

Le tueur s’est ex­pli­qué pu­bli­que­ment pour la pre­mière fois sur ses ac­tions meur­trières com­mises à l’époque.

« Je suis dé­vas­té, je pleure tout le temps. Ce que j’ai fait est hor­rible », a fait sa­voir l’in­di­vi­du, qui purge ac­tuel­le­ment une peine d’em­pri­son­ne­ment à vie.

« Je me ré­veille la plu­part des jours et il m’est dif­fi­cile de croire que je l’ai fait […] C’est bon pour moi de vous l’avouer, de l’avouer au monde en­tier », a-t-il pour­sui­vi.

San­glo­tant lors de son té­moi­gnage, il a ten­té d’ex­pli­quer qu’il pen­sait à l’époque que son com­por­te­ment sau­vage était jus­ti­fié, se­lon le jour­nal The King­ston Whig Stan­dard. Il a dit qu’il souf­frait d’an­xié­té et que ses crimes étaient une fa­çon d’y re­mé­dier.

VIOLS ET MEURTRES

Âgé de 54 ans, Paul Ber­nar­do est en pri­son pour l’en­lè­ve­ment, les viols et les meurtres pré­mé­di­tés de deux ado­les­centes, Kris­ten French et Les­lie Ma­haf­fy, 14 ans. L’homme avait 28 ans au mo­ment des crimes com­mis avec la com­pli­ci­té de sa conjointe de l’époque, Kar­la Ho­mol­ka. Le couple a aus­si dro­gué et agres­sé la jeune soeur de Kar­la, Tam­my, âgée de 15 ans, qui est dé­cé­dée.

Les fa­milles des vic­times s’op­posent à sa li­bé­ra­tion. « C’est un en­fer émo­tif pour nous », a in­di­qué dans une dé­cla­ra­tion Deb­by Ma­haf­fy, la mère de Les­lie, es­ti­mant que Ber­nar­do mé­ri­tait de res­ter en pri­son pour le reste de sa vie. La mère de Kris­ten French, Donna French, a aus­si dit la même chose.

Hier, son avo­cat a fait va­loir son bon com­por­te­ment tout au long de ses an­nées der­rière les bar­reaux. Ce­pen­dant, son agent de li­bé­ra­tion s’op­po­sait à sa sor­tie de pri­son.

La Com­mis­sion des li­bé­ra­tions condi­tion­nelles du Ca­na­da (CLCC) a fi­na­le­ment re­fu­sé de lui ac­cor­der sa de­mande.

PAUL BER­NAR­DO Tueur

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.