Dé­jà deux re­quêtes pour syn­di­quer des tra­vailleurs de la SQDC

Le Journal de Quebec - - ARGENT - PIERRE COU­TURE

Deux re­quêtes pour syn­di­quer des tra­vailleurs de la So­cié­té qué­bé­coise du can­na­bis (SQDC) ont été dé­po­sées mar­di au mi­nis­tère du Tra­vail par le syn­di­cat des Tra­vailleurs et des Tra­vailleuses unis de l’ali­men­ta­tion et du com­merce (TUAC).

Les re­quêtes dé­po­sées concernent les em­ployés des ma­ga­sins de la SQDC de Ro­se­mont–la Petite-pa­trie et de Ri­mous­ki.

Les TUAC disent avoir tra­vaillé très fort pour faire si­gner des cartes de membre aux tra­vailleurs de ces deux suc­cur­sales de la SQDC au cours des der­nières se­maines.

« HEU­REUX DES RÉ­SUL­TATS »

« Ça fait un cer­tain temps que l’on tra­vaille sur le dos­sier. On est très heu­reux des ré­sul­tats », a si­gna­lé hier le pré­sident du lo­cal 500 des TUAC, To­ny Fi­la­to, af­fi­lié à la Fé­dé­ra­tion des tra­vailleurs et tra­vailleuses du Qué­bec (FTQ).

Les TUAC sou­tiennent que d’autres re­quêtes en ac­cré­di­ta­tion syn­di­cales concer­nant d’autres suc­cur­sales de la SQDC se­ront bien­tôt dé­po­sées.

Hier ma­tin, de nom­breux re­pré­sen­tants syn­di­caux étaient sur le qui-vive tout près des ma­ga­sins de la SQDC pour faire si­gner des cartes de membre aux em­ployés.

Fi­liale de la So­cié­té des al­cools du Qué­bec (SAQ), la SQDC a fixé à 14 $ de l’heure le sa­laire ho­raire de ses conseillers-ven­deurs dans ses 12 ma­ga­sins de can­na­bis qui ont ou­vert leurs portes hier.

La SQDC offre éga­le­ment à ses em­ployés un ré­gime de re­traite et d’autres avan­tages so­ciaux.

PAS LES SEULS

Le syn­di­cat des TUAC n’est pas le seul qui es­père ga­gner le coeur des tra­vailleurs de la SQDC. Comme l’écri­vait Le Jour­nal lun­di, le Syn­di­cat ca­na­dien de la fonc­tion pu­blique (SCFP) pro­met éga­le­ment de tout mettre en oeuvre pour leur faire si­gner un pre­mier contrat de tra­vail. Le SCFP sou­tient qu’au Nou­veau-bruns­wick, les sa­laires des em­ployés des ma­ga­sins de can­na­bis vont de 18 $ à 20 $ de l’heure.

La Con­fé­dé­ra­tion des syn­di­cats na­tio­naux (CSN) n’a pas ca­ché son dé­sir de re­pré­sen­ter éga­le­ment les tra­vailleurs de la SQDC.

La CSN, qui re­pré­sente dé­jà les 5500 em­ployés de ma­ga­sin de bu­reau de la SAQ, s’est dite peu im­pres­sion­née par les sa­laires of­ferts par la SQCD à ses fu­turs conseillers aux ventes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.