Le pa­tron de L’OMC cherche à « apai­ser les ten­sions »

Le Journal de Quebec - - ARGENT -

LONDRES | (AFP) Le di­rec­teur gé­né­ral de L’OMC, Ro­ber­to Aze­ve­do, a ap­pe­lé hier la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale à « apai­ser » les ten­sions com­mer­ciales, met­tant en garde contre une es­ca­lade qui pour­rait po­ten­tiel­le­ment af­fec­ter des « mil­lions » de tra­vailleurs dans le monde.

Les États-unis et la Chine se livrent de­puis des mois une guerre com­mer­ciale à coups de me­sures ta­ri­faires. Au-de­là du duel entre Wa­shing­ton et Pé­kin, les Eu­ro­péens et d’autres grandes puis­sances éco­no­miques s’alarment d’une guerre com­mer­ciale gé­né­ra­li­sée alors que l’ad­mi­nis­tra­tion amé­ri­caine a engagé un bras de fer avec tous les prin­ci­paux par­te­naires des États-unis.

« Une es­ca­lade conti­nue des ten­sions po­se­rait des risques réels », a dé­cla­ré Ro­ber­to Aze­ve­do dans un dis­cours à Londres.

PER­TUR­BA­TIONS IM­POR­TANTES

« L’im­pact pour­rait être plus li­mi­té si l’es­ca­lade est évi­tée, mais une rup­ture com­plète de la co­opé­ra­tion com­mer­ciale in­ter­na­tio­nale en­traî­ne­rait une forte hausse des droits de douane, ce qui fe­rait chu­ter de 17 % la crois­sance du com­merce mon­dial et de 1,9 % celle du PIB mon­dial », a-t-il dé­ve­lop­pé.

Un tel scé­na­rio « pro­vo­que­rait d’im­por­tantes per­tur­ba­tions pour les tra­vailleurs, les en­tre­prises et les col­lec­ti­vi­tés [...]. Des mil­lions de tra­vailleurs au­raient po­ten­tiel­le­ment be­soin de trou­ver de nou­veaux em­plois », a-t-il dit.

« De toute évi­dence, nous ne pou­vons pas nous per­mettre de nous lan­cer dans cette voie », a-t-il in­sis­té.

« Il in­combe à l’en­semble de la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale de contri­buer à apai­ser les ten­sions, dans l’in­té­rêt de tous nos ci­toyens. Nous de­vons ren­for­cer le dia­logue, tant au ni­veau bi­la­té­ral qu’au sein de L’OMC. »

RO­BER­TO AZE­VE­DO Pré­sident

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.