Re­tour at­ten­du de deux vé­té­rans

La­val conclut sa sai­son di­manche

Le Journal de Quebec - - SPORTS - RI­CHARD BOU­TIN

Le Rouge et Or de l’uni­ver­si­té La­val pour­ra comp­ter sur le re­tour de deux par­tants en dé­fen­sive, di­manche, lors de la vi­site du Vert & Or de l’uni­ver­si­té de Sher­brooke.

Le de­mi dé­fen­sif Ga­briel Ouel­let et le pla­queur Clé­ment Le­breux s’en­traînent à plein ré­gime de­puis le dé­but de la se­maine. Les deux vé­té­rans, qui en sont à leur der­nière sai­son, piaf­faient d’im­pa­tience de re­ve­nir au jeu.

« À ce temps-ci de l’an­née, ce n’est pas le mo­ment le plus plai­sant pour te re­trou­ver sur les lignes de cô­té, a sou­li­gné Ouel­let, qui s’est bles­sé à une che­ville le 29 sep­tembre à Concordia. Je suis su­per content de re­ve­nir au jeu. »

Ouel­let n’au­ra fi­na­le­ment ra­té que deux par­ties. « Il n’y a rien de scien­ti­fique dans ce que je dis, mais j’ai l’im­pres­sion que mon corps a gué­ri plus ra­pi­de­ment parce que ce n’est pas la pre­mière fois que je su­bis­sais ce type de bles­sure », a-t-il ra­con­té.

« La gué­ri­son a été plus ra­pide. Ma che­ville est so­lide et je me sens bien. Parce que nous pro­fi­te­rons d’une se­maine de congé après le match contre Sher­brooke, j’au­rais pu re­tar­der mon re­tour, mais je ne me sen­tais pas à l’aise de ra­ter une par­tie alors que je suis prêt à re­ve­nir au jeu. À ma der­nière sai­son, les par­ties sont comp­tées et je veux toutes les jouer. C’est une sé­quence ba­nale qui a me­né à ma bles­sure puisque je n’étais même pas im­pli­qué dans le jeu. »

AB­SENCE DE CINQ SE­MAINES

À l’écart de­puis le match à Montréal face aux Ca­ra­bins, le 8 sep­tembre, en rai­son d’une mo­no­nu­cléose, Le­breux a re­çu le feu vert pour re­ve­nir au jeu au dé­but de la se­maine.

« Mon corps a bien ré­agi aux premiers en­traî­ne­ments et les chances sont très bonnes que je sois en uni­forme, di­manche. On at­ten­dait de voir comment ça al­lait se pas­ser puisque je suis à l’écart de­puis cinq se­maines. Je suis très heu­reux et je me sens bien. J’ai hâte de jouer. »

Les symp­tômes sont ap­pa­rus dans les jours qui ont sui­vi le match au CEPSUM.

« J’étais in­quiet un peu au dé­but, mais les prises de sang ont confir­mé la pre­mière hy­po­thèse, a ra­con­té le pro­duit des Chee­tahs de Vanier qui a ra­té quatre par­ties. Je me sen­tais prêt à re­ve­nir de­puis près de deux se­maines, mais les doc­teurs vou­laient s’as­su­rer que tout était cor­rect. J’ai pas­sé des tests pour vé­ri­fier mes signes vi­taux et vé­ri­fier si ma rate était cor­recte. Si j’étais re­ve­nu trop vite, ce­la au­rait pu être dan­ge­reux. Je n’ai pas per­du de poids. Tout est beau main­te­nant. »

Ga­briel Ouel­let a mis les bou­chées doubles à l’en­traî­ne­ment, cette se­maine. Le de­mi dé­fen­sif, bles­sé de­puis le 29 sep­tembre, af­fron­te­ra le Vert & Or, di­manche. PHO­TO SI­MON CLARK

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.