Une le­çon ap­prise à la dure

Frac­ture à la main Le gar­dien De­reck Ba­ri­beau se­ra en poste mal­gré sa

Le Journal de Quebec - - SPORTS - RO­BY ST-GE­LAIS

On dit sou­vent que la LHJMQ est une école de vie pour ses jeunes ho­ckeyeurs. Ce­la ne pour­rait être plus vrai pour le gar­dien des Rem­parts de Qué­bec, De­reck Ba­ri­beau, qui a fait son mea culpa pour son ac­cès de co­lère qui lui a va­lu une frac­ture de la main droite.

Le por­tier de 19 ans a tes­té pour la pre­mière fois sa bles­sure, ap­pe­lée « frac­ture du boxeur », à la veille du dé­but d’une sé­quence de trois par­ties en au­tant de soirs de sa troupe, qui s’amor­ce­ra à Chi­cou­ti­mi contre les Sa­gue­néens.

Après avoir dis­cu­té avec Pa­trick Roy au terme de l’en­traî­ne­ment au­quel il a par­ti­ci­pé en pro­té­geant du mieux qu’il le pou­vait sa main dans son gant, Ba­ri­beau af­fron­te­ra le Ti­tan d’aca­die-ba­thurst, de­main, au Centre Vi­déo­tron. L’auxi­liaire An­tho­ny Mor­rone se­ra en­voyé dans la mê­lée ce soir, ain­si que sa­me­di à Bois­briand.

Le ti­tu­laire mas­qué s’est cas­sé la main en frap­pant le mur du cou­loir me­nant vers le ves­tiaire des Rem­parts après avoir été rem­pla­cé, alors qu’il venait de donner un qua­trième but au Drak­kar de Baie-co­meau, ven­dre­di der­nier. Son club s’est fi­na­le­ment in­cli­né 6-2.

« On va voir comment ça va al­ler avec Ba­ri­beau et on re­gar­de­ra lun­di comment on pro­cé­de­ra en­suite. J’es­père qu’il en re­tien­dra une le­çon. Par­fois, il n’y a pas lieu d’être cho­qué, sur­tout qu’il avait été très bon et qu’il avait fait des ar­rêts im­por­tants », a sou­te­nu Roy.

« ER­REUR STU­PIDE »

Le prin­ci­pal in­té­res­sé ne s’est pas mis la tête dans le sable en re­ve­nant sur l’in­ci­dent de­vant les re­pré­sen­tants des mé­dias, lui qui se sen­tait suf­fi­sam­ment confor­table pour ob­te­nir la bé­né­dic­tion du Diable en chef après avoir chaus­sé les pa­tins.

« C’est sûr que c’est un peu plate et c’est une er­reur stu­pide que j’ai faite, mais je vais vivre avec […] Je vais es­sayer d’être moins im­pul­sif dans des si­tua­tions comme celle-là. J’ai ap­pris un peu à la dure là-de­dans. C’est ar­ri­vé, et là, je dois m’adap­ter et me pré­pa­rer pour les pro­chains matchs », a men­tion­né l’es­poir du Wild du Min­ne­so­ta.

IM­PUL­SI­VI­TÉ

Fort d’une fiche de 4-4 et d’une moyenne de buts al­loués de 2,83 de­puis le dé­but de la sai­son, Ba­ri­beau a re­con­nu qu’il au­rait dû agir au­tre­ment. À sa qua­trième cam­pagne, le na­tif de L’AN­cienne-lo­rette est un rouage im­por­tant des suc­cès du club qué­bé­cois en por­tant le cha­peau de par­tant pour la pre­mière fois.

« Ça n’avait pas si mal été. C’était de l’im­pul­si­vi­té du fait de me faire sor­tir à Qué­bec […] Ça fait par­tie du che­mi­ne­ment pour de­ve­nir un joueur pro­fes­sion­nel. Ce­la dit, je pense que To­ny peut faire un bon tra­vail même si j’avais été bles­sé », a sou­li­gné le nu­mé­ro 30.

PHO­TO RO­BY ST-GE­LAIS

Cinq jours après avoir su­bi une frac­ture de la main droite, De­reck Ba­ri­beau était de re­tour à l’en­traî­ne­ment, hier, pour les Rem­parts. Il joue­ra de­main contre Ba­thurst.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.