À LA DER­NIÈRE MI­NUTE

Gal­la­gher pro­cure une vic­toire de 3 à 2 au Ca­na­dien

Le Journal de Quebec - - SPORTS - Jo­na­than Ber­nier l Jber­nierjdm Mike Reilly, en su­pé­rio­ri­té nu­mé­rique, a été l’autre mar­queur du Ca­na­dien. jo­na­than.ber­[email protected]­be­cor­me­dia.com

Ain­si va le pre­mier trio du Ca­na­dien, ain­si va l’équipe. Ç’a été une fois de plus le cas hier soir au Centre Bell, alors que tout le monde croyait que les Blues et le Tri­co­lore nous ré­ser­vaient une pé­riode de pro­lon­ga­tion.

C’était avant que Bren­dan Gal­la­gher jette l’hys­té­rie dans la foule en dé­jouant Jake Al­len avec à peine 11 se­condes à écou­ler au troi­sième tiers. Grâce à son qua­trième but de la sai­son, l’al­ber­tain a pro­cu­ré un gain de 3 à 2 au Ca­na­dien.

La mise en scène de ce but ga­gnant a par­fai­te­ment illus­tré la phi­lo­so­phie mise en place par Claude Ju­lien de­puis le dé­but de la cam­pagne. Une pres­sion forte sur le dé­fen­seur ad­verse, for­çant ce­lui-ci à cau­ser un re­vi­re­ment, une pré­sence sou­te­nue dans le mi­lieu du ter­ri­toire pour in­ter­cep­ter le disque et un tir ra­pide pour prendre le gar­dien en dé­faut.

C’est ain­si que To­mas Ta­tar, qui a connu un autre fort match, a uni ses ef­forts à ceux de Gal­la­gher pour of­frir une qua­trième vic­toire en six matchs aux Mon­tréa­lais.

« Leur dé­fen­seur a com­mis une er­reur, j’ai vu que je pour­rais ar­ri­ver à la ron­delle le pre­mier. J’ai sim­ple­ment es­sayé de la pous­ser à Gal­ly, qui s’ame­nait près du po­teau. Son temps de réac­tion a été en­core plus ra­pide que le mien », a dé­crit Ta­tar, de re­tour au ves­tiaire.

Le héros du match a re­tour­né les fleurs à son co­équi­pier en lui don­nant le cré­dit pour ce but.

« Je ne m’at­ten­dais pas à un re­vi­re­ment sem­blable en fin de ren­contre. Mais Tu­na a fait du bon tra­vail, a lan­cé Gal­la­gher. Il se trou­vait à la bonne place et il a pro­vo­qué le re­vi­re­ment. Moi, j’ai juste pro­fi­té de sa passe. »

LES GROS BRAS

À l’image des Kings la se­maine der­nière, les Blues se sont ame­nés à Montréal avec l’in­ten­tion de ra­len­tir les ra­pides joueurs du Ca­na­dien. En dé­but de ren­contre, ils ont es­sayé d’im­po­ser leur rythme en jouant aux gros bras avec le Tri­co­lore.

Jor­die Benn a re­çu une in­vi­ta­tion à se battre de Pa­trick Ma­roon qui sem­blait ve­nir de nulle part.

« Ça fait par­tie du ho­ckey. D’ailleurs, toutes les équipes im­po­santes tentent de ra­len­tir les ad­ver­saires ra­pides, a in­di­qué Benn. Tu peux ap­pe­ler ça de l’in­ti­mi­da­tion, mais dans la LNH, au­jourd’hui, plus per­sonne n’est réel­le­ment in­ti­mi­dé. Tu ab­sorbes la mise en échec et tu conti­nues. »

Non, le Ca­na­dien n’a pas éprou­vé les mêmes dif­fi­cul­tés que la se­maine der­nière à s’ap­pro­cher du fi­let ad­verse. De nom­breuses chances de mar­quer sont sur­ve­nues à proxi­mi­té de l’en­clave.

Les buts de Max Do­mi et de Gal­la­gher ont été réus­sis sur des tirs dé­co­chés à quelques pieds de Jake Al­len.

« Nous avions en­ten­du par­ler de nos dif­fi­cul­tés contre une équipe pe­sante comme les Kings. Mais nous n’avions pas bien joué contre eux, a sou­te­nu Gal­la­gher. Nous avons mar­qué [hier] le pre­mier but et nous avons joué avec confiance. »

Un but ins­crit dès la 39e se­conde de jeu sur le pre­mier but du match met ha­bi­tuel­le­ment la table pour une belle soi­rée.

L’ARME FA­VO­RITE DES BLUES

Les Blues ont uti­li­sé leur arme fa­vo­rite pour donner du fil à re­tordre au Ca­na­dien. Vincent Dunn et Bray­den Schenn ont pro­fi­té de la pré­sence d’un joueur du Ca­na­dien au ca­chot pour ni­ve­ler la marque à deux oc­ca­sions.

De­puis le dé­but de la sai­son, les Blues ont ins­crit plus de la moi­tié de leurs buts (9 sur 17, 52,9 %) avec l’avan­tage d’un homme.

Pour­tant, la troupe de Claude Ju­lien avait bien réus­si à cir­cons­crire l’at­taque mas­sive des Blues en les em­pê­chant de dé­co­cher le moindre tir au but lors de leur pre­mier dé­ploie­ment.

PHO­TOS PIERRE-PAUL POU­LIN

Bren­dan Gal­la­gher a été re­joint par Mike Reilly, Phil­lip Da­nault et To­mas Ta­tar, après avoir ins­crit le but vic­to­rieux, en fin de troi­sième pé­riode.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.