In­ter­dire le tcha­dor n’est pas une prio­ri­té, dit Le­gault

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS - GE­NE­VIÈVE LA­JOIE — Avec la col­la­bo­ra­tion de Charles Le­ca­va­lier

S’il veut ra­pi­de­ment ban­nir les signes re­li­gieux chez les em­ployés de l’état en po­si­tion d’au­to­ri­té, Fran­çois Le­gault re­met le tcha­dor à plus tard.

Le pre­mier mi­nistre a as­su­ré hier que la po­si­tion de la CAQ n’avait pas chan­gé et qu’il avait tou­jours l’in­ten­tion d’in­ter­dire aux fonc­tion­naires de por­ter ce long voile noir qui couvre tout le corps des femmes à l’ex­cep­tion de l’ovale du vi­sage. Fran­çois Le­gault s’est même dit in­con­for­table avec le tcha­dor.

« Mais pour l’ins­tant, ce n’est pas notre prio­ri­té », a-t-il aus­si­tôt ajou­té en an­glais, lors d’un point de presse au terme de la réunion heb­do­ma­daire de son ca­bi­net.

Son gou­ver­ne­ment met­tra d’abord l’ac­cent sur le port de signes re­li­gieux par les en­sei­gnants, les juges, les po­li­ciers et les gar­diens de pri­son, une po­si­tion qui fait consen­sus dans la po­pu­la­tion.

SON DE CLOCHE DIF­FÉ­RENT

Plus tôt en jour­née, ses mi­nistres avaient pour­tant confiance de pou­voir ap­puyer l’in­ter­dic­tion du tcha­dor chez les fonc­tion­naires sur des avis ju­ri­diques.

« Je vais me mettre au tra­vail, je vais consul­ter mes ju­ristes, mais notre vo­lon­té est tou­jours la même, c’est d’in­ter­dire le tcha­dor pour les [fonc­tion­naires] », avait af­fir­mé le mi­nistre Si­mon Jo­lin-bar­rette.

La mi­nistre de la Jus­tice croit elle aus­si qu’il est « pos­sible » de ban­nir ce vê­te­ment.

« Il faut pen­ser que les droits in­di­vi­duels, les droits gé­né­raux doivent en­trer en équi­libre, il faut faire en sorte de ne pas bri­mer les droits in­di­vi­duels de fa­çon in­due. Mais il y a cer­tai­ne­ment des pos­si­bi­li­tés, a dit So­nia Le­bel, hier. Il y a tou­jours des avis ju­ri­diques qui peuvent al­ler dans toutes les di­rec­tions. Ce qui va être im­por­tant, c’est que le gou­ver­ne­ment donne sa di­rec­tion et on pour­ra avi­ser en temps et lieu. »

BAL­LON D’ES­SAI DU TCHA­DOR

Le chef du PLQ, Pierre Ar­cand, a vi­ve­ment cri­ti­qué la CAQ, qui lance se­lon lui un « bal­lon d’es­sai » en di­sant vou­loir in­ter­dire le tcha­dor aux fonc­tion­naires.

« S’ils veulent pré­sen­ter un pro­jet de loi, qu’ils pré­sentent un pro­jet de loi et on pour­ra le com­men­ter. Mais je ne com­men­te­rai pas chaque jour une idée à gauche, à droite, pas clai­re­ment dé­fi­nie. La CAQ ne semble pas avoir de plan co­hé­rent pour l’ins­tant sur cette ques­tion », a-t-il dé­non­cé.

SO­NIA LE­BEL Mi­nistre de la Jus­tice

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.