Les rap­ports d’en­quête de la RAMQ se­ront pu­blics

La nou­velle mi­nistre de la San­té plaide la « trans­pa­rence »

Le Journal de Quebec - - ACTUALITÉS - PAS­CAL DU­GAS-BOUR­DON

Le gou­ver­ne­ment Le­gault s’en­gage à rendre pu­blics et no­mi­na­tifs les rap­ports d’en­quête de la Ré­gie de l’as­su­rance ma­la­die du Qué­bec qui blâment des pro­fes­sion­nels de la san­té.

« Nous sommes le gou­ver­ne­ment de la trans­pa­rence. C’est fi­ni la culture du se­cret telle qu’on l’a vé­cue avec le gou­ver­ne­ment li­bé­ral », a in­di­qué la mi­nistre de la San­té, Da­nielle Mc­cann, hier, lors d’une mê­lée de presse.

Notre Bu­reau d’en­quête ré­vé­lait hier que la Ré­gie de l’as­su­rance ma­la­die du Qué­bec (RAMQ) a dé­ci­dé de gar­der se­crets ses rap­ports qui fai­saient état de pos­sibles fraudes com­mises par des pro­fes­sion­nels de la san­té, no­tam­ment en fai­sant de fausses ré­cla­ma­tions.

Mal­gré une de­mande d’ac­cès à l’in­for­ma­tion et des mois d’at­tente, la RAMQ a tou­jours re­fu­sé de trans­mettre l’en­tiè­re­té des rap­ports à notre Bu­reau d’en­quête, pré­tex­tant no­tam­ment qu’elle s’ex­po­sait à des pour­suites si elle le fai­sait.

Hier, la mi­nistre Mc­cann a pro­mis que son gou­ver­ne­ment lé­gi­fé­re­rait pour que ces rap­ports no­mi­na­tifs soient ren­dus pu­blics. Elle a pro­mis d’y « tra­vailler très ra­pi­de­ment ».

La RAMQ ne s’ex­pose-t-elle pas à des pour­suites si elle rend pu­blics ces rap­ports, comme elle le pré­tend ?

« On va tout éva­luer, mais pour nous, c’est la trans­pa­rence qui est im­por­tante », a-t-elle af­fir­mé.

TROP LENT

Pour sa part, le dé­pu­té pé­quiste Syl­vain Gau­dreault croit que la mi­nistre doit in­ter­pel­ler di­rec­te­ment le di­rec­teur gé­né­ral de la RAMQ et ne pas at­tendre l’adop­tion d’un pro­jet de loi pour agir.

« Le gou­ver­ne­ment doit don­ner une consigne im­mé­diate pour qu’il y ait une red­di­tion de compte et de trans­pa­rence. Je com­prends que la mi­nistre veut mo­di­fier la loi, mais là, on ne mo­di­fie­ra pas la loi avec Noël », a in­di­qué M. Gau­dreault, en en­tre­vue à l’agence QMI.

« Moi, si j’étais mi­nistre de la San­té, j’ap­pel­le­rais le PDG de la RAMQ, je lui de­man­de­rais d’ex­pli­quer la si­tua­tion et d’agir. Entre ne rien don­ner [comme in­for­ma­tion] et tout don­ner, il y a une marge de ma­noeuvre », a-t-il ajou­té.

Se­lon lui, le fait que les pro­fes­sion­nels de la san­té puissent avoir com­mis des fraudes sans ris­quer d’ac­cu­sa­tions cri­mi­nelles « donne l’im­pres­sion qu’ils sont dans une classe à part ».

— Avec la col­la­bo­ra­tion de Pa­trick Bellerose

PHO­TO JEAN-FRAN­ÇOIS DESGAGNÉS

La mi­nistre de la San­té Da­nielle Mc­cann, ici à l’en­trée du conseil des mi­nistres, hier ma­tin, a pro­mis que son gou­ver­ne­ment lé­gi­fé­re­rait pour que les rap­ports no­mi­na­tifs de la RAMQ soient ren­dus pu­blics.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.