Mes im­pres­sions sur la SQDC : pas pire, mais…

Le Journal de Quebec - - OPINIONS -

Pre­mière se­maine de lé­ga­li­sa­tion. Les suc­cur­sales de la SQDC sont plus po­pu­laires que les ab­dos de Ma­nu dans XOXO sur Ins­ta­gram.

Il y a des rup­tures de stock, des ven­deurs un peu per­dus, des brèches in­for­ma­tiques. LA FO­LIE.

À sept heures du ma­tin, j’ar­pen­tais les files des SQDC à Mon­tréal, mer­cre­di. Voi­ci mes im­pres­sions après avoir tes­té la bou­tique si­tuée à la Pla­za Saint-hu­bert.

Brea­king news : il y avait du monde nor­mal dans les files d’at­tente de la SQDC. BEN OUI, de VRAIS GENS NOR­MAUX. Ça fait des mois qu’on dit que les consom­ma­teurs ne sont pas tous de jeunes hé­roï­no­manes en de­ve­nir, mais les pré­ju­gés sont te­naces.

Oui, il y avait des filles aux che­veux co­lo­rés, des ta­toués, des hip­pies. Mais il y avait aus­si des ma­mies, des gens avec toutes leurs dents, des avo­cats et... des jour­na­listes. »

AN­NA­BELLE BLAIS

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.