Les mi­grants re­prennent leur pé­riple vers les États-unis

Le Journal de Quebec - - MONDE -

ACACOYAGUA | (AFP) Des mil­liers de mi­grants, es­sen­tiel­le­ment des Hon­du­riens, ont re­pris hier leur pro­gres­sion vers les ÉtatsU­nis à tra­vers le Mexique, mar­chant vers la lo­ca­li­té de Ma­pas­te­pec, dans l’état du Chia­pas (sud), qu’ils es­pé­raient at­teindre après 12 heures de marche.

Dès l’aube, les mi­grants ont quit­té Huixt­la, où ils avaient fait une pause d’un jour pour ten­ter de re­prendre leurs forces, de se la­ver ou se soi­gner après avoir pour cer­tains dé­jà par­cou­ru 800 ki­lo­mètres de­puis le dé­part de cette « ca­ra­vane » le 13 oc­tobre.

PAS POUR LE « PLAI­SIR »

« Mon pays me manque », com­mente Del­mer Mar­ti­nez, un mi­grant du Sal­va­dor. « Je ne fais pas ça par plai­sir. Per­sonne n’a en­vie de quit­ter son do­mi­cile pour un en­droit in­con­nu. Mais par­fois, par né­ces­si­té on doit le faire, à cause de ce qui se passe dans nos pays. »

Sous une cha­leur éprou­vante, les mi­grants marchent en por­tant leurs af­faires sur le dos, cer­tains avec des en­fants dans les bras, ou leur te­nant la main.

« Al­lez les frères, conti­nuez ! » les en­cou­ragent sur le che­min des Mexi­cains qui leur donnent aus­si de la nour­ri­ture et de l’eau.

« Mexi­co ! Mexi­co ! » leur lancent en re­tour ces mi­grants.

La « ca­ra­vane » a dé­jà par­cou­ru en­vi­ron 100 ki­lo­mètres de­puis la fron­tière entre le Mexique et le Gua­te­ma­la, où elle a sub­mer­gé plu­sieurs bar­rières fron­ta­lières vend­redi.

ME­NACE DE TRUMP

Fuyant la vio­lence cri­mi­nelle, l’in­sta­bi­li­té po­li­tique ou la mi­sère, les mi­grants af­fichent leur dé­ter­mi­na­tion d’at­teindre les États-unis en dé­pit des dé­cla­ra­tions du pré­sident amé­ri­cain Do­nald Trump qui s’est en­ga­gé à les stop­per en dé­ployant au be­soin son ar­mée à la fron­tière, et a me­na­cé de cou­per les aides ver­sées aux pays d’amé­rique cen­trale.

En­vi­ron 7000 mi­grants font par­tie de cette ca­ra­vane, se­lon L’ONU, dont une vaste ma­jo­ri­té pro­vient du Hon­du­ras.

Stop­pés vend­redi par des cen­taines de po­li­ciers mexi­cains an­ti­émeutes, ils ont pour la plu­part pré­fé­ré tra­ver­ser le fleuve Su­chiate à la nage ou sur des em­bar­ca­tions pour en­trer au Mexique.

De­puis, sur dif­fé­rents tron­çons du tra­jet, ils ont été es­cor­tés par des po­li­ciers fé­dé­raux et sur­vo­lés par des hé­li­co­ptères, sans tou­te­fois que les au­to­ri­tés ne tentent de les blo­quer.

« Le Mexique n’a pas à faire le sale bou­lot pour les États-unis », a com­men­té mar­di soir sur CNN, l’an­cien mi­nistre mexi­cain des Af­faires étran­gères, Jorge Cas­ta­ne­da.

PHO­TO AFP

La « ca­ra­vane », forte de plus de 7000 per­sonnes, avan­çait hier vers la ville de Ma­pas­te­pec, dans l’état du Chia­pas.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.